Maroc

Gazoduc Nigéria-Maroc: Mohammed VI évoque un "soutien des instances financières arabes''

Mohammed VI et Muhammadu Buhari Crédit : MAP
Gazoduc Nigéria-Maroc: Mohammed VI évoque un "soutien des instances financières arabes''
avril 19
11:35 2017
Partager

Lors de la réunion annuelle des institutions financières arabes, le projet de gazoduc Nigéria-Maroc a été présenté dans un message royal comme un "modèle de coopération sud-sud".

"Nous tenons à profiter du retour du Maroc au sein de l’Union africaine pour renforcer la coopération arabo-africaine et consolider l’intégration régionale", a souligné Mohammed VI dans un message adressé aux représentants des instances financières arabes réunis à Rabat le 18 avril. Le souverain a pris pour exemple le mégaprojet du gazoduc entre le Nigeria et le Maroc, qui constitue "un modèle de coopération Sud-Sud devant bénéficier du soutien des instances financières arabes", rapporte la MAP.

Une déclaration qui pourrait booster ce projet que nos confrères de L'Économiste estiment à 10 milliards de dollars. Pour l'instant, peu d'éléments ont été communiqués sur le montage financier du gazoduc. En janvier, une source proche du dossier confiait à Telquel.ma que les études techniques avaient démarré. Le 1er mars, le président nigérian, Muhammadu Buhari s'est entretenu au téléphone avec Mohammed VI pour discuter du gazoduc et des étapes du projet.

Ce projet a été lancé le 3 décembre, lors de la visite de Mohammed VI à Abuja. Le Maroc et le Nigeria avaient conclu un partenariat entre leurs fonds souverains respectifs pour le financement du gazoduc qui acheminerait du gaz nigérian le long de toute la côte de l’Afrique de l’Ouest, jusqu’au Maroc.

Lire aussi : Gazoduc Nigéria-Maroc: le new deal ouest-africain

Partenariat maroco-arabe tourné vers l'Afrique

Cette possibilité de financement du gazoduc maroco-nigérien par des instances arabes serait un exemple de coopération interarabe au-delà des frontières du monde arabe. Dans le message royal du 19 avril, le souverain précise que "le soutien aux efforts de développement des pays africains doit demeurer parmi les priorités de l’action arabe commune et être érigé en véritable modèle de coopération Sud-Sud". Mohammed VI souhaite ainsi apporter les compétences marocaines aux institutions arabes afin qu'elles se déploient sur le continent africain.

Le roi précise qu'il restera engagé en faveur de la "mise en œuvre de l’action arabe commune". Dans son message, le souverain remercie les instances financières arabes, principalement "les États du Golfe arabe frères", pour leur "soutien au processus de développement socio-économique engagé au Royaume du Maroc, en contribuant au financement de ses projets de développement et d’investissement".

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss