Politique

Istiqlal: la réconciliation entérinée

Crédit : Rachid Tniouni
Istiqlal: la réconciliation entérinée
avril 14
11:18 2017
Partager

Hamid Chabat et Hamdi Ould Rchid ont convenu de revoir la composition du comité préparatoire du congrès national de l'Istiqlal et ont décidé d’amender l’article 54 relatif aux candidatures pour le poste de secrétaire général du parti.

Le site officiel du parti de la balance a publié dans la soirée du 13 avril un communiqué dans lequel il livre les détails de l’accord scellé entre le secrétaire général de la formation, Hamid Chabat, et Hamdi Ould Rchid, membre du comité exécutif. Les deux hommes sont en conflit ouvert depuis des semaines.

Lors d'une rencontre organisée le 11 avril au domicile de Bouamar Taghouane à Rabat, un des cadres de l'Istiqlal, Hamdi Ould Rchid et Abdelkader El Kihel (qui représentait Hamid Chabat pour l’occasion) ont convenu d'annuler le Conseil national extraordinaire du samedi 15 avril.

Le communiqué du 13 avril a de quoi surprendre. En effet que la veille, le parti à la balance annonçait dans un autre communiqué le maintien de ce même conseil national, alors que plusieurs sources au sein du parti annonçaient que les clans Ould Rchid et Chabat étaient prêts à enterrer la hache de guerre.

Lire aussi: Istiqlal: Chabat poursuit son bras de fer avec Ould Rchid

Les deux parties se sont également mises d’accord sur l’organisation d'un congrès national extraordinaire le 29 avril prochain. Celui-ci sera l’occasion d’amender l’article 91 des statuts du parti, qui concerne la formation de la commission qui préparera les prochaines élections à la tête du parti. Le congrès national extraordinaire devait également amender l’article 54 des statuts, et permettre à Nizar Baraka de présenter sa candidature au poste de secrétaire général. On rappelle que l’amendement de ces deux articles étaient au cœur des tensions entre les clans Chabat et Ould Rchid.

L’annulation des suspensions de Yasmina Baddou et de Karim Ghellab a également été décidée lors de la rencontre du 11 avril. Les deux membres du comité exécutif devront néanmoins présenter leurs excuses à Hamid Chabat avant de pouvoir reprendre leurs activités au sein de l’Istiqlal.

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss