essentiel

Et si Mohammed VI créait un compte Twitter, comme le roi de Jordanie ?

Le roi Abdallah II de Jordanie en compagnie de Mehdi Qotbi et Mohammed VI lors de l'inauguration d'une exposition au Musée Mohammed VI de Rabat, le 23 mars 2017. FADEL SENNA / AFP
Et si Mohammed VI créait un compte Twitter, comme le roi de Jordanie ?
mars 28
12:03 2017
Partager

Il y avait déjà le roi Salman d'Arabie saoudite, il y a présent Abdallah II de Jordanie. Mohammed VI rejoindra-t-il le club très privé des monarques arabes sur Twitter?

Le 26 mars, le roi Abdallah II de Jordanie a posté son premier tweet, en anglais et en arabe, depuis le compte Twitter @KingAbdullahII certifié et déjà suivi par plus de 100.000 personnes. Il rejoint ainsi le club très restreint des monarques arabes disposant d'un compte Twitter, fondé par le roi Salman d'Arabie saoudite.

Deux jours plus tôt, du 22 au 24 mars, le roi jordanien était en visite officielle au Maroc. Il y a invité Mohammed VI au 28e sommet arabe qui se tiendra les 29 et 30 mars à Amman. Le roi du Maroc se rendra dans la capitale jordanienne dès le 28 mars pour y assister, alors que le Maroc boudait le rendez-vous depuis 2005. Les deux souverains sont en effet apparus très proches, voire complices, lors de leur dernière rencontre, notamment sur le cliché (ci-dessus) pris par le photographe de l'AFP Fadel Senna le 23 mars au Musée Mohammed VI de Rabat.

Lire aussi : Un 28e sommet arabe plus ouvert, mais...

Ce coup de com' de son homologue jordanien sur la plateforme de microblogging donnera-t-il des idées à Mohammed VI? Les rois du Maroc et de Jordanie entretiennent déjà bon nombre de points communs. Tous deux cinquantenaires, ils sont montés sur le trône la même année, en 1999, à la mort de leurs pères Hassan et Hussein. Ils sont tous les deux à la tête de pays qui ont obtenu leur indépendance dans les années 1950 et dans lesquels la montée de l'islam politique se traduit dans les urnes.

Mohammed VI et Abdallah II ont aussi tous les deux épousé des femmes qui incarnent une certaine forme de modernité. La reine Rania, qui fait régulièrement la Une des magazines, avait d'ailleurs devancé son mari dans la pratique des réseaux sociaux, puisqu'elle est présente sur Facebook depuis 2009 avec une page qui comptabilise plus de 11 millions de likes. Beaucoup plus donc que les 6,5 millions d'habitants que compte la Jordanie. L'épouse du souverain jordanien est aussi présente sur Instagram où elle est suivie par 3 millions de personnes, et se présente dans sa "bio" comme "une mère et une épouse avec un job vraiment sympa". Elle y partage des photos des activités de sa fondation pour l'éducation et le développement, des moments de complicités avec ses enfants et son mari. Elle y exprime aussi sa fierté de voir son fils ainé Hussein, prince héritier, devenir élève officier à 22 ans.

 

Lire aussi : Le look de Mohammed VI décrypté

Comme son homologue marocaine, la monarchie jordanienne n'est pas en reste s'agissant des clichés qui affolent la toile. En mars, Abdallah II a posé avec le boucher turc Nusret Gökçe, plus connu sous le nom de SaltBae depuis qu'une vidéo montrant ce dernier en train de saler de la viande d'une manière peu commune est devenue virale. De quoi donner des idées au royaume chérifien?

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss