essentiel

Un communiqué conjoint axé sur les accords bilatéraux Maroc-Côte d'Ivoire

Le roi Mohammed VI et le président ivoirien Alassane Ouattara. Crédit: AFP
Un communiqué conjoint axé sur les accords bilatéraux Maroc-Côte d'Ivoire
mars 15
19:28 2017
Partager

Le communiqué conjoint publié à l'issue de la visite de Mohammed VI au pays d'Alassane Ouattara salue "l'inestimable contribution" du Maroc au développement de ce pays de l'Afrique de l'Ouest.

Le communiqué conjoint scellant la visite de Mohammed VI au pays d'Alassane Ouattara est tombé ce 15 mars. On y retrouve les habituelles formules diplomatiques de circonstances, notamment l'invitation à visiter le royaume, et un ton général qui montre l'excellence des relations entre Rabat et Yamoussoukro.

Le document rappelle les 143 accords qui lient les deux capitales, et revient sur les 14 accords bilatéraux signés lors de la récente visite royale, notamment la rénovation de la baie de Cocody. Les accords en question ont notamment porté sur les secteurs de la construction et l'habitat social, les infrastructures, le transport, la logistique, le secteur financier,l'économie sociale et solidaire, l'artisanat, la santé, ainsi que l'économie numérique et l'industrie.

La Côte d'Ivoire salue "l'inestimable contribution" du royaume, un des principaux investisseurs dans ce pays, et se félicite une nouvelle fois de son adhésion à l'Union africaine. Le président Alassane Ouattara loue aussi "le rôle déterminant que le royaume va jouer (...) plus particulièrement dans la consolidation de la paix et de la sécurité dans les sous-régions de l’Afrique du Nord et de l’Ouest, ainsi que dans le reste de l’Afrique". Il cite notamment le projet de gazoduc Nigéria-Maroc qui devrait transiter par son pays.

Les questions de sécurité figurent en bonne place dans ce communiqué conjoint. Mohammed VI et Alassane Ouattara plaident pour une "Afrique plus solidaire et unie, capable de lutter efficacement et victorieusement contre les nouvelles formes de criminalité, en l’occurrence le terrorisme, la cybercriminalité, la piraterie maritime et le trafic de drogue".

Le roi Mohammed VI s’était rendu à Abidjan  le 24 février. Après avoir coprésidé avec le chef d'État ivoirien la signature des accords bilatéraux,le souverain a lancé les travaux d’un centre de formation en médecine et d’une mosquée portant son nom à Abidjan. Dans la capitale économique ivoirienne, Mohammed VI a également visité la baie de Codody afin de constater l’avancement du projet de sauvegarde et de valorisation de la zone, mené par le groupe marocain Marchica Med.

Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss