essentiel

Salé: Le conseil communal demande la réalisation d'études pour faire face aux inondations

Crédit: Rachid Tniouni
Salé: Le conseil communal demande la réalisation d'études pour faire face aux inondations
mars 05
17:11 2017
Partager

Jamâa Mouaâtassim, président PJD du Conseil communal de Salé, a appelé à la réalisation d'études précises sur la manière de faire face aux effets des précipitations exceptionnelles, suite aux inondations ayant touché sa ville.

Lors d'une réunion le 4 mars consacrée à l'examen des effets des précipitations enregistrées dernièrement à Salé, le Conseil communal s'est adressé aux départements gouvernementaux concernés pour réaliser des études. Le but : développer un réseau d'assainissement des eaux usées et pluviales, et alléger les dégâts résultant de ce type de phénomènes, indique la MAP. 

Jamâa Mouaâtassim, président du Conseil communal de Salé estime que l'augmentation du niveau des vagues et des chutes de pluies abondantes est due aux changements climatiques. Il a alors invité les sociétés délégataires chargées de la distribution de l’eau et l'électricité à "mener les travaux de maintenance nécessaires de façon continue en vue de faire face aux effets des précipitations". 

Au lendemain des intempéries, le PAM avait pourtant dénoncé dans un communiqué "le fait que le PJD n'ait pas organisé de réunion spéciale du Conseil de la commune (de Salé, ndlr)" suite aux intempéries, contrairement à ce qui s'est fait à Rabat, pourtant moins touchée par les inondations. Le parti du tracteur a, dans une autre publication,  aussi précisé que ces inondations ont "suscité des craintes chez les habitants [...] et l'effondrement de murs" entourant la médina de Salé. Selon le Huffington Post,  le PAM a aussi appelé à indemniser les citoyens touchés par les intempéries et convoqué le ministre de l'Intérieur Mohamed Hassad au parlement.

 Lire aussi : Inondations: Rabat et Salé sous les eaux suites aux fortes pluies

Justification lors des dernières inondations

Pourtant, Jamâa Mouâtassim n'en démord pas : les autorités communales ont fait leur travail lors de l'épisode des inondations. "La commune de Salé est intervenue d'urgence dans les zones touchées, en procédant à l'inventaire de toutes les zones, les rues et édifices affectés par les pluies abondantes, et en mettant en place des permanences qui ont travaillé sans arrêt afin de sauver les habitations et les administrations submergées d'eau, d'ouvrir les routes et faciliter la circulation", s'est-il justifié. Selon lui, la communication était permanente avec tous les intervenants en vue de suivre les opérations de secours ainsi que l'état des précipitations.

Lire aussi : Comment les internautes ont détourné les inondations de Rabat-Salé

Jamâa Mouaâtassim a aussi loué les efforts déployés par les autorités locales et les services de la Sûreté nationale et de la Protection civile pour maîtriser la situation et apporter l'aide nécessaire pour alléger les dégâts causés par ces précipitations abondantes jamais enregistrées dans la ville depuis plusieurs années.

Lors de la réunion rapportée par la MAP, il a fait l'inventaire des moyens matériels et humains mobilisés pour faire face aux effets de ces précipitations : huit camions de pompage d'eau, dix équipes mécanisées, onze grues, treize camions, outre des cadres et des techniciens ainsi que des ouvriers qui travaillent encore pour éliminer toutes les séquelles des pluies qui se sont abattues sur la ville.

Salé avait connu, le 23 février ,dernier des précipitations abondantes ayant atteint un record de plus de 107 mm, soit l'équivalent de la moyenne annuelle des précipitations que connaît la ville. Ces pluies ont submergé un certain nombre d'avenues et causé l'interruption de la circulation. 

Lire aussi: Inondations: la plupart des trains à l'arrêt

(Avec MAP)

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss