Sport

Les cinq plus belles confrontations entre le Maroc et l'Egypte

Crédit DR
Les cinq plus belles confrontations entre le Maroc et l'Egypte
janvier 29
10:06 2017
Partager

L'Egypte est le prochain adversaire du Maroc en quart de finale de la CAN, les deux sélectionnés ont toujours signé des matches à couper le souffle. Telquel.ma revient sur cinq confrontations qui ont marqué l'histoire de ce derby nord-africain.

Éliminatoire du mondial 1986 : Le Maroc montre ses muscles

Devant plus de 90 000 spectateurs qui ont rempli le complexe Mohammed V à Casablanca, les Lions de l'Atlas se sont imposés face aux pharaons égyptiens (2-0), d'abord grâce à une belle frappe du ballon d'or africain Mohamed Timoumi, ensuite par un effort individuel de l'ancien feu follet Aziz Bouderbala. Les égyptiens s'inclinent devant une belle génération mené par le coach brésilien José Mahdi Faria, qui fera les beaux jours du football national au mondial du Mexique ,en se qualifiant pour les huitièmes de finale.

CAN 1986 : Dernière victoire égyptienne

La malédiction des pharaons face aux Lions de l'Atlas date depuis presque 31 ans. Le 17 mars 1986 au Caire, la sélection égyptienne bat pour la dernière fois le Maroc pour le compte des demi-finales de la Coupe d'Afrique des Nations. L'Egypte passe en finale grâce un coup franc tiré par le milieu de terrain offensif des pharaons, Taher Abou zayd.

1996 au Caire : le nul difficile de l'Egypte

Battu 2-0 par les Lions de l'Atlas au match aller à Rabat, les Egyptiens devaient prendre la revanche au Caire pour assurer une qualification en Coupe d'Afrique de 1998 au Burkina Faso. Devant presque 100 000 spectateurs égyptiens, l'équipe des pharaons mené par un Hossam Hassan des grands jours peine à trouver le chemin des filets face à une défense marocaine soudée. C'est finalement les Lions de l'Atlas qui ouvre le score grâce à une contre attaque menée par Mustapha Hadji qui sert Salaheddine Bassir, auteur du premier premier but pour le Maroc.

Le match connaîtra par la suite plusieurs dérapages: des jets de pierre par le public égyptien sur la gardien Abdelkader Brazi, et des provocations des joueurs égyptiens aux homologues marocains. Une tension qui  méne à l'expulsion du capitaine Nourreddine Naybet par l'arbitre. L'absence de ce dernier facilitera la tache aux pharaons qui inscrivent le but de l'égalisation à cinq minutes du terme de la rencontre.

Burkina Faso 1998 : L'inoubliable ciseau

La match qui tant marquer les mémoires des deux peuples. Avec 4 points chacun, les deux équipes jouaient la première place du groupe pour ce troisième match du premier tour de la CAN. Les Lions de l'Atlas favoris de l'édition, dominent tout au long de la rencontre, et marque le but de la victoire à la dernière minute, et de quelle manière ! Ahmed Bahja met à terre le latéral gauche égyptien puiscentre pour Mustapha Hadji, qui d'un fabuleux ciseau retourné, met la balle dans  la lucarne du gardien Nader Sayed.

Rabat 2001 : Le cauchemar Hadji, persiste

Pour le compte des éliminatoires de la coupe du monde 2002 les Lions de l'Atlas sous les commandes du coach portugais Humberto Coelho, devaient préserver la première place qu'il occupe devant l'Algérie, le Sénégal, l'Egypte et La Namibie. Dans un complexe Moulay Abdellah archi comble, les Lions de l'Atlas n'ont pas raté l'occasion de s'imposer devant les pharaons, grâce à Mustapha Hadji, en froid avec le public marocain en raison d'une baisse de forme.

à le 31e minute, Hadji débute une belle action collective du milieu de terrain. et passe le ballon au latéral droit Gharib Amzine, ce dernier centre à l'avant centre Camacho  qui remet à Hadji de la tête. Un service dont le le ballon d'or africain profite en inscrivant une superbe reprise de volée qui fait de lui la bête noire officielle de la sélection égyptienne.

 

 

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss
Publicité



×