Médias

#NonAuxBiNationaux, le hashtag de la discorde

talal chakir
#NonAuxBiNationaux, le hashtag de la discorde
janvier 24
13:15 2017
Partager

Plusieurs personnalités, à leur tête Samira Sitaïl, se sont indignées contre les propos tenus dans un tweet par l’animateur Radio Talal Chakir à l'encontre des binationaux de la sélection. Ce dernier n’a pas tardé à s’en excuser.

"Voici mes encouragements de toute la journée : #NonAuxBiNationauxEnEn". C'est le tweet de la discorde publié le 20 janvier dernier par l’animateur de Luxe Radio Talal Chakir, avant que ce dernier ne le retire quelques jours plus tard. Il se trouve qu’entre temps, une levée de boucliers a agité le web et plusieurs personnalités sont rapidement sorties de leur réserve pour dénoncer les propos de l’animateur.

L’une des premières à s’être exprimée est la directrice de l'information de 2M. Le 21 janvier sur son compte Facebook, Samira Sitaïl, elle-même détentrice de la double nationalité, a vertement critiqué l’animateur Radio. "Les propos de ce petit Rien qui a vomi sur les binationaux à l’antenne de Luxe Radio et sur son compte twitter, viennent nous rappeler combien nous dérangeons", a-t-elle lâché avant  de se demander: "quand les 5 millions de Marocains établis à l’étranger s’engagent tous les jours pour leur pays d’origine sur tous les plans, lui que fait-il ? Il ne fait RIEN, soyez-en persuadés".

Samira Sitaïl ne tardera pas à faire des émules. Dès le lendemain, Ali Belhaj, ancien président PAM de la région de l'Oriental, a également réagi sur son compte Facebook. "Distinguer les binationaux des autres Marocains relève de l’absurdité, mais est très révélateur de la pensée ambiante actuelle".

La polémique a pris une telle ampleur que le ministre en charge des Marocains de l’étranger, Anis Birou, a estimé nécessaire de réagir. Dans des propos rapportés par le site Atlas Info, le ministre RNI considère que les binationaux sont "Marocains dans l’âme, ont une appartenance extrêmement forte à leur pays", et "participent à la vie de leur pays [et] à son développement".

Attaqué de toutes parts, l’animateur finira par réagir en déclarant sur Twitter. "Toutes mes excuses pour l’offense provoquée à nos joueurs qui ont livré le match qu’il fallait contre le Togo. Tweet retiré". Dont acte.

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss