Culture

Avec sa première exposition, le musée des Confluences déconstruit les préjugés religieux

"Lieux Saints partagés", au Mucem de Marseille.
Avec sa première exposition, le musée des Confluences déconstruit les préjugés religieux
janvier 18
11:18 2017
Partager

L'exposition "Lieux Saints partagés" voyage. Après Marseille et Tunis, elle arrive cet automne à Dar El Bacha, à Marrakech.

La Fondation nationale des musées (FNM) et le Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée de Marseille (Mucem) ont signé le 16 janvier une convention de partenariat pour présenter cet automne l’exposition "Lieux Saints partagés" au Musée des confluences. Ce sera la première exposition à Dar El Bacha, transformée en musée des Confluences par la FNM.

L'exposition montre les points communs entre chrétiens, juifs et musulmans. Par l'histoire, elle apporte des preuves de passé commun, d'échange, de tolérance et d'union entre les trois religions. "En faisant découvrir des lieux, des figures et des pratiques, l’exposition est conçue comme une invitation à parcourir cette Méditerranée plurielle", explique la FNM dans un communiqué. Souvent opposées dans l'actualité méditerranéenne, les trois religions monothéistes sont bien plus proches que l'on image.

L'exposition a commencé son périple à Marseille en avril 2015. Elle est désormais à Tunis, au musée national Bardo jusqu'en février 2017. Ce n'est pas la première fois que le Mucem et la FNM travaillent ensemble. Les deux institutions avaient déjà mis en place des échanges d'expertise et avaient organisé une exposition à Marseille en 2014, intitulée "Splendeurs de Volubilis, bronzes Antiques du Maroc et de la Méditerranée", où étaient présentées des pièces phares de la collection du Musée archéologique de Rabat.

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss