Maroc

Le Maroc soutient l’initiative française pour la paix dans le conflit israélo-palestinien

Salaheddine Mezouar © Yassine Toumi / TELQUEL
Le Maroc soutient l’initiative française pour la paix dans le conflit israélo-palestinien
janvier 16
18:22 2017
Partager

Salaheddine Mezouar s'est exprimé en faveur du projet français pour la paix au Proche-Orient, qui soutient la reprise des pourparlers de paix entre Israël et la Palestine.

Le chef de la diplomatie marocaine a réitéré le 15 juillet à Paris, le soutien du Maroc à l’initiative française pour la paix au Proche-Orient. "Le Maroc a dès le début soutenu cette initiative française qui était la seule sur la table", a déclaré Salaheddine Mezouar à la MAP en marge de sa participation à la conférence internationale pour la paix au Proche-Orient qui se tient à Paris.

Le ministre des Affaires étrangères a rappelé au passage qu’après l’échec des négociations en avril 2014, il y a eu un vide qui a été saisi par Israël pour poursuivre sa politique de colonisation et continuer à réprimer le peuple palestinien.

La conférence de Paris intervient à un moment important marqué par l’adoption par le Conseil de sécurité de l’ONU d’une résolution condamnant la colonisation israélienne. Mezouar a noté que la présence de plus de 70 pays à cette réunion est un message fort de la part de la communauté internationale et témoigne de son engagement en faveur de la résolution de ce conflit, le plus ancien dans la région.

Aucune alternative à la paix ne peut aboutir sans la solution des deux Etats, a insisté le chef de la diplomatie marocaine, soulignant la nécessité de revenir aux négociations avec des engagements sous la supervision de la communauté internationale.

Il a aussi mis en garde contre la situation actuelle qui ne peut perdurer et qui pourrait conduire à une explosion dans la région. "Le temps est venu pour se tourner avec la volonté nécessaire vers un dialogue sincère pour la solution de deux Etats vivant côte à côte en paix", a-t-il déclaré, appelant au respect des engagements pris dans le cadre des résolutions onusiennes.

La France observe de son coté que les négociations directes israélo-palestiniennes n’ont connu aucune amélioration ces dernières années, et que le statu quo menace de dégénérer en une nouvelle escalade. Paris a pour objectif de remobiliser la communauté internationale autour d’une "solution à deux Etats" dans le cadre de réunions qui rassembleront les grands acteurs concernés par ce dossier.

(Avec MAP)

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss