essentiel

Meknès: 8 ans de prison ferme pour un des agresseurs de la jeune Chaimae

La jeune Chaimaa agressée à l'Université de Meknès. Crédit : Goud.ma
Meknès: 8 ans de prison ferme pour un des agresseurs de la jeune Chaimae
janvier 05
13:14 2017
Partager

Le condamné a également écopé d’une amende de 60 000 dirhams.

Épilogue de l’affaire de la jeune Chaimae, agressée à la faculté des sciences de l’université Moulay Ismaïl de Meknès par neuf étudiants qui lui ont rasé le crâne de force. Le tribunal de première instance de la ville a rendu son verdict le 4 janvier, condamnant un des agresseurs à 8 ans de prison ferme et à une amende de 60 000 dirhams, rapportent plusieurs organes de la presse nationale.

Cet étudiant avait été arrêté par les services de police après quelques jours de cavale en août 2016 dans un restaurant à Larache, apprend-t-on d’une source au sein de l'université. Les huit autres étudiants impliqués dans l’agression avaient écopé de peines allant de 2 à 6 ans de prison ferme, le 27 juillet 2016.

Les étudiants condamnés étaient poursuivis pour "menaces, séquestration, actes de violence contre une mineure et détention d’armes blanches". L’affaire remonte au 17 mai. Des étudiants issus du courant de "La voie démocratique basiste" (extrême-gauche), ont agressé la jeune femme, employée à la cafétéria de la faculté des sciences de l'université. La victime avait été ligotée, giflée et insultée par ses agresseurs, qui lui avaient ensuite rasé les cheveux et les sourcils dans ce qu'ils présentaient comme un "procès populaire".

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss