Sport

CAN 2017 : la préparation des Lions de l'Atlas mal engagée

Crédit FRMF
CAN 2017 : la préparation des Lions de l'Atlas mal engagée
janvier 02
17:26 2017
Partager

Entre le match amical contre l'Iran annulé et blessures en série, la bande à Hervé Renard accumule les tuiles à deux semaines du début de la CAN Gabon 2017.

C'est dans la difficulté que la sélection nationale a débuté son stage de préparation pour la prochaine Coupe d’Afrique des nations qui se déroule au Gabon à partir du 14 janvier. Les échos rassurants en provenance des Emirat arabe unis, le lieu du stage, faisant état d'une bonne ambiance dans le groupe et d'une discipline de fer imposée par le staff technique, peinent à dissiper l'ombre du doute qui plane depuis le début de ce regroupement.

Un stage sans match de préparation ?

Les Lions de l'Atlas devaient initialement affronter la sélection iranienne en amical le 6 janvier. Le match a été finalement annulé pour des « raisons logistiques », explique la Fédération royale du football, qui promet également de trouver une alternative à l'Iran.

Lire aussi : Les relations tendues entre l’Iran et les Emirats privent le Maroc d’un match amical

Comme évoqué dans notre précédent article, la défection de la sélection iranienne était une réponse à la décision des autorités émiraties de faire jouer le match à huis clos pour éviter l'arrivée de supporters iraniens sur leur territoire. A moins de deux semaines du coup d'envoi de la compétition, les Lions de l'Atlas ne disposent donc d'aucun sparring-partner pour se mettre en jambes. Si certains médias ont annoncé un match amical contre la Finlande le 9 janvier, ce dernier n'a toujours pas été officiellement confirmé.

Deux lions forfaits, un en attente

Les mésaventures de la sélection ne s'arrêtent pas là. A l'absence d'adversaire pour leur stage de préparation, il faut ajouter les forfaits en série enregistrés depuis l'annonce de la liste de Renard. Le docteur Abderrazak Hifti a ainsi ainsi confirmé sur le site officiel de la fédération marocaine une fracture à l'orteil pour le milieu de terrain Younes Belhanda. Son club, l'OGC Nice, a annoncé a annoncé le 22 décembre que le meneur de jeu serait indisponible 6 semaine.

Plus récemment , il a été rejoint à l'infirmerie par l'attaquant Oussama Tannane (Saint-Etienne), qui a dû  lui aussi déclarer forfait en raison d’une pubalgie aiguë. « Depuis son arrivée, Oussama Tanane souffrait des douleurs. Après une seule séance d’entrainement le mal a persisté, et nous avons décidé après un examen de le libérer », explique encore le docteur Hifti. Pour pallier cette absence,  Hervé Renard a décidé de convoquer l’attaquant Aziz Bouhaddouz, qui évolue à Sankt Pauli (2e division allemande).

Autre inquiétude, le cas de Nordin Amrabat. L'ailier a été victime d'une entorse à la cheville lors de la rencontre qui a opposé son club de Watford à Tottenham (défaite 1-4) le 1 janvier. A priori, son état ne nécessite que quelques jours de repos, et ne remet donc pas sa participation à la prochaine CAN. Le staff médical de l’équipe nationale se prononcera dans les prochains jours.

Lire aussi : CAN 2017: Hervé Renard dévoile la liste des 26 et justifie ses choix

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss
Publicité



×