essentiel

Gdeim Izik : Le procès civil des 24 détenus s’ouvrira le 26 décembre

Gdeim Izik : Le procès civil des 24 détenus s’ouvrira le 26 décembre
novembre 30
14:50 2016
Partager

Les 24 personnes arrêtées suite aux événements de Gdeim Izik, survenus en 2010, sont accusées de « constitution de bandes criminelles » et de « violences sur les forces de l’ordre ayant entraîné la mort avec préméditation et mutilation de cadavres ». 

Le 26 décembre. C’est la date qui a été fixée pour l'ouverture du procès civil de 24 détenus arrêtés suite aux événements ayant eu lieu à Gdeim Izik, nous indique l’un de leurs avocats, Mohamed Fadel Leili. Initialement jugés par le tribunal militaire, les 24 accusés devront désormais faire face au tribunal civil suite au recours déposé par la défense des détenus auprès de la Cour de cassation.  Les détenus, qui purgent actuellement des peines allant de 20 ans de prison à la perpétuité, sont accusés de « constitution de bandes criminelles, violences sur les forces de l’ordre ayant entraîné la mort avec préméditation et mutilation de cadavres». « Nous allons plaider l’innocence » assure l’avocat chargé de leur défense sans donner plus de détails.

Lire aussi: Gdeim Izik. Procès sous haute surveillance

L'ouverture ce procès s'explique également par la réforme de loi relative à la justice militaire entérinée en mars 2015 par le Parlement. En vertu du nouveau texte,  les civils ne pourront plus être jugés par un tribunal militaire, à moins que leurs crimes ne se soient déroulés en temps de guerre. Pour rappel, les manifestations de Gdeim Izik, qui ont eu lieu entre octobre et novembre 2010, ont causé la mort de 11 membres des forces auxiliaires marocaines et de 36 membres du Polisario.

Tags
Partager

Lire aussi

NEWSLETTER TELQUEL BRIEF

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss