Economie

Samir: Le groupe BP sommé de rembourser 68 millions de dollars après la faillite de la raffinerie

Crédit: Yassine Toumi
Samir: Le groupe BP sommé de rembourser 68 millions de dollars après la faillite de la raffinerie
novembre 24
14:24 2016
Partager

La compagnie d’énergie britannique BP doit rembourser 68 millions de dollars à la Banque nationale d’Abu Dhabi. Une dette liée à la faillite de la raffinerie Samir, en 2015.

La compagnie d’énergie British Petroleum (BP) doit rembourser une dette de 68 millions de dollars auprès de la Banque nationale d’Abou Dhabi (NBAD), nous apprend ce 23 novembre, l'agence de presse Reuters. En cause, une affaire découlant de la fermeture de la raffinerie Samir, en 2015. La compagnie britannique avait vendu une cargaison de pétrole de l'Oural à la Samir en 2014 sans être payée. La NBAD avait absorbé 95 % de cette dette.

Le haut tribunal de Londres a récemment statué que le groupe BP devait désormais rembourser la NBAD, indiquant que le contrat entre BP et la Samir stipule qu'il ne peut y avoir de cessions d'obligations ou de droits « sans consentements raisonnables et que le consentement de la Samir n'avait jamais été obtenu. » Le groupe BP n'a pas émis de commentaires sur le jugement.

S’agissant des créanciers, Mohamed El Krimi, désigné en avril au poste de syndic judiciaire, a affirmé quelques semaines après sa prise de fonctions, que la Samir traînait une dette de pas moins de 43 milliards de dirhams. Sur le plan juridique, Samir a obtenu la levée des ATD (Avis à tiers détenteur) de la douane et de la plupart des saisies conservatoires auprès du tribunal de commerce de Casablanca.

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss