Economie

L’économie marocaine a perdu 125 000 emplois

Au Maroc, moins d’une femme sur quatre dispose d’un emploi. Crédit: AFP
L’économie marocaine a perdu 125 000 emplois
novembre 04
15:45 2016
Partager

Entre le troisième trimestre de l’année 2015 et la même période de 2016, l’économie marocaine a perdu 125 000 emplois.

Selon la dernière enquête du HCP (Haut commissariat au Plan), l’économie marocaine a perdu 125 000 emplois entre le troisième trimestre de 2015 et la même période de 2016. Dans le détail, le secteur de l’agriculture, forêt et pêche enregistre une perte de 66 000 postes, suivi par la filière industrielle avec 44 000 emplois de moins. A ce stade, seul, le secteur des BTP a créé 52 000 emplois. « Le secteur des BTP, après avoir perdu en moyenne annuelle 33 000 postes d’emploi au cours des années 2011-2013, a connu une reprise durant les années 2014-2015 avec une création annuelle moyenne d’environ 34 000 emplois, suivi de 52 000 emplois cette année, ce qui correspond à une hausse de 5,3% du volume d’emploi du secteur », explique le HCP.

L’industrie et l’agriculture toujours sur une mauvaise pente

Le HCP souligne par ailleurs qu’en reculant de 1,6%, le secteur agricole enregistre la même tendance baissière amorcée il y a deux ans avec une perte de 75 000 postes en 2014 et 27 000 en 2015 et ce, juste après la création exceptionnelle de 156 000 en 2013. Le secteur de l’industrie qui comprend aussi l’artisanat, enregistre une baisse de 3,6% du volume d’emploi du secteur, contre une création de 34 000 postes en 2014 et 16 000 en 2015. Les postes d’emploi détruits par ce secteur sont principalement le fait de la perte de 33 000 emplois par la branche du textile. Pour la filière des services qui représentait jusque-là le principal pourvoyeur d’emploi au cours des quinze dernières années avec en moyenne 102 000 emplois durant les années 2000-2012 et 50 000 au cours des trois dernières années, a amorcé une décroissance 0,4% du volume d’emploi du secteur.

Un taux de chômage en baisse à 9,6%

Si l'on prend en considération les chiffres relatifs au troisième trimestre 2016, les emplois perdus sont de l'ordre de 73 000 au niveau national, 70 000 emplois en milieu rural et 3.000 en milieu urbain. Ce qui représente un taux d’emploi en recul de 0,9 point, passant de 43,1% à 42,2% au niveau national. Dans ces conditions, et avec un recul du volume du chômage (-5,3%) plus important que celui de l’emploi (-0,7%), le taux de chômage a baissé de 10,1% à 9,6% au niveau national et de 15,1% à 14,3% en milieu urbain, restant stable  à 4,3% en milieu rural.

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss