Maroc

Le PAM veut adresser un mémorandum à Mohammed VI

Le PAM veut adresser un mémorandum à Mohammed VI
octobre 20
16:30 2016
Partager

Dans ce document, le parti recommande d’interpréter « démocratiquement » le texte constitutionnel et « d’explorer les moyens de le développer ».

Driss Lachgar fait des émules. Dix jours après que l’USFP eut annoncé son intention d’adresser un mémorandum au roi pour fustiger ce qu’il qualifie de « bipolarisation artificielle », le PAM vient d’annoncer, à son tour, son intention de publier un mémorandum. Réuni le 19 octobre au siège du parti au tracteur à Rabat en présence d'Ilyas Elomari, le bureau politique du PAM a diffusé un communiqué dans lequel il annonce la préparation d' « un mémorandum qui sera soumis à la haute considération de sa majesté Mohammed VI ».

Un document dans lequel le PAM recommande, entre autres, « d’interpréter démocratiquement le texte constitutionnel » et « d’explorer les moyens de le développer et de l’amender ». Le bureau politique du PAM affirme s’être également penché sur « des questions qui concernent la nature du discours politique utilisé par certains partis et son danger sur le choix démocratique », ainsi que sur la question de l’utilisation du capital symbolique de la religion musulmane « à des fins électorales ».

Outre ce mémorandum, un rapport d’évaluation des élections législatives sera bientôt finalisé par une commission interne du parti. Le Bureau politique du PAM a également appelé à tenir, dans les plus brefs délais, une réunion du Conseil national. Dans un troisième point, les dirigeants du PAM se félicitent du « renforcement de la puissance parlementaire du PAM dans la Chambre des représentants et celle des conseillers ». Par ailleurs, le PAM a réitéré sa « position de principe » concernant les alliances post-électorales et sa non-participation au futur gouvernement, qui sera dirigé par Abdelilah Benkirane.

 

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss