Economie

Vente de Morpho par Safran: «La filiale marocaine ne va pas fermer», rassure El-Andaloussi

Vente de Morpho par Safran: «La filiale marocaine ne va pas fermer», rassure El-Andaloussi
octobre 03
17:09 2016
Partager

Après la cession de Morpho, la branche sécurité du groupe Safran, les équipes de sa filiale à Casablanca s’inquiètent d’une éventuelle fermeture. Le président de Morpho Maroc rassure.

L’information fait le tour de la presse française depuis le 29 septembre. Après plusieurs mois de tractations, le groupe Safran, spécialisé dans l’aéronautique et la défense, a annoncé jeudi 29 septembre la cession de Morpho, sa branche dédiée à la sécurité, au fonds américain Advent International.

Une vente qui concerne le Maroc aussi, puisque Safran compte une filiale de Morpho à Casablanca spécialisée dans le développement des systèmes de sécurité. Joint par Telquel.ma, le président de l'entreprise Hamid Benbrahim El-Andaloussi tient à rassurer ses équipes : « Il n’y a pas de quoi s’inquiéter, la société ne va pas fermer », affirme-t-il à Telquel.ma, balayant les rumeurs selon lesquelles l’antenne casablancaise devrait mettre la clé sous la porte. « Au contraire, ça va ouvrir de nouvelles perspectives pour le Maroc et pour les équipes. Il y a des complémentarités entre les activités classiques du repreneur [Advent International] et ce que nous faisons », poursuit notre interlocuteur.

Nouveaux filons

Morpho Maroc va-t-elle ainsi changer de vocation ? Non, répond Hamid Benbrahim El-Andaloussi. « Les complémentarités se feront notamment par notre savoir-faire au niveau de la sécurité biométrique, de la sécurité gouvernementale et des ouvertures vers l’Afrique. Ça ouvre des opportunités à tout le monde », explique-t-il. Voilà qui devrait donner un coup de frais à Morpho Maroc, dont le bénéfice net a atteint 4 millions de dirhams en 2014.

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss