Maroc

Journal des élections #6 : Le PRV oublie ses femmes

Mohammed Khalidi, ancien dirigeant du PJD, et actuel secrétaire général du PRV en compagnie de Fathallah Oulalou. Crédit : Tniouni
Journal des élections #6 : Le PRV oublie ses femmes
septembre 30
17:34 2016
Partager

Pour cette sixième édition du journal des élections on vous parle de l'absence de Benkirane au débat législatif, la disparition des femmes du parti de la renaissance et vertu et de la création du logo d'une alliance.

Mais où Benkirane ?

Le grand absent de « conférences 2016 » débat télévisuel pré-élections législatives de Médi1 TV n’est autre que Abdelilah Benkirane écrit Lakome2.com. Cet événement verra pourtant la participation des secrétaires généraux du PAM, de l'USFP, du MP et du PPS.  Le débat sera diffusé le 2 octobre à 21h10 apprend-t-on sur la page officielle de Medi1TV.

L’idée de génie du jour

(c) DR

Quel logo choisir quand deux partis font une alliance pour les législatives de 2016 ? La réponse la plus ingénieuse, on le trouve du côté du parti Al Ahd et le parti du renouveau et de l’équité. Le premier ayant comme pictogramme un vanne et le deuxième une pomme, ont choisi de mettre la pomme sur le vanne pour régler la problématique du logo de leur nouvelle alliance. Comme ça, tout le monde est content.

PRV : où sont les femmes ?

(c) DR

(c) DR

Sur des tracts de la circonscription de Salé et de Fqih Bensalah, les candidates du parti de la renaissance et de la vertu (PRV) sont présentées par un visuel standard (de femme voilée) contrairement aux hommes dont les photos sont bien visibles. Il est toutefois à noter que pour la liste nationale des femmes, les photos de pratiquement toutes les candidates sont bel et bien affichées. Est ce une action délibérée du parti à obédience salafiste ou d’un montage de mauvais goût ? Contacté à plusieurs reprises par Telquel.ma, Mohammed El Khalidi n’a pas donné suite à nos sollicitations.

(c) DR

Benkirane, une pop’ star à Marrakech

Carton plein pour Abdelillah Benkirane chef du gouvernement et tête de liste du parti du développement et de la justice (PJD) lors de son meeting du 29 septembre à Marrakech. Devant un parterre de 10 000 personnes selon notre journaliste sur place, Benkirane a lâché une phrase provocatrice concernant le salafiste Hamad Kabbaj dont la candidature aux élections législatives a été invalidée par le ministère de l’Intérieur. Le numéro un du parti de la lampe a lancé «  la prochaine fois tu seras avec nous ». Le chef du gouvernement envisage-t-il un retour de Kabbaj sur la scène politique?

 

Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss