sciences

Découvrez l'état des routes et de la mer au Maroc avec les applis «MaRoute» et «InfoMer»

Découvrez l'état des routes et de la mer au Maroc avec les applis «MaRoute» et «InfoMer»
septembre 23
17:14 2016
Partager

MaRoute est l'appli qui permettra de signaler les routes coupées. InfoMer, en revanche, offre aux professionnels l'information nautique sur smartphone.

Le ministère de l’Equipement, du transport et de la logistique teste deux applications pour smartphones, « MaRoute » et « InfoMer » qui devraient être lancées « dans les semaines à venir » sur AppStore et Google Play, selon des sources au sein de ce département.

« MaRoute » est l'application qui devrait susciter le plus l’intérêt des citoyens. Il s’agit d’une carte du Maroc, à l’image de celle présente sur Google Maps, et sur laquelle apparaissent les déviations des routes et qui permet aux utilisateurs de signaler les incidents. Une équipe de modération vérifie par la suite ces données qui ne sont diffusées qu’une fois validées par le département des transports. Mieux, l’appli intègre des notifications qui sont envoyées aux usagers des routes, selon le périmètre dans lequel il se trouvent. Ainsi, si une route coupée est près de votre domicile, votre smartphone vous enverra un petit message via les notifications push et vous proposera même plusieurs d'autres itinéraires, vous épargnant ainsi de vous retrouver bloqué devant une route coupée. Un service fortement utile surtout en hiver, qui est marqué par les périodes d'intempéries.

numérisation-1

«InfoMer » est, pour sa part, destinée aux professionnels. Cette application à pour objectif de « renforcer la sécurité maritime » et de « faciliter l’accès à l’information nautique », selon la documentation du ministère. Elle fonctionne sur le même principe que « MaRoute », sauf que les problèmes signalés concernent les incidents en mer. L’information nautique s’affiche sur une carte grâce aux notifications push sur smartphone, mais aussi via les services email, SMS et fax, dans la mesure où la connexion n'est pas toujours assurée en haute mer.

numérisation-2

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss