essentiel

Asmaa El Arabi, la jeune humoriste qui fait un tabac sur Facebook

Crédit DR
Asmaa El Arabi, la jeune humoriste qui fait un tabac sur Facebook
septembre 19
16:33 2016
Partager

Elle enflamme Facebook depuis un moment. Asmaa El Arabi, blogueuse et humoriste, n’a que 23 ans, mais a déjà quelques milliers de fans sur le Web.

Asmaa El Arabi, jeune blogueuse humoriste de 23 ans, s'est fait connaître avec The Tberguig, un blog qu'elle a créé en 2014 pour raconter sur un ton sarcastique les phénomènes de société qu'elle observe. Depuis qu'elle s'est mise à la vidéo, sa page Facebook compte plus de 20 000 fans, et son audience ne cesse de s'élargir.

Elle se qualifie elle-même « d'observatrice » et caricature des personnages qu'elle croise quotidiennement: de Fatna la femme de ménage qui fait le récit de ses combats avec la maîtresse de la maison, en passant par Kawthar, une célibataire résignée, ou encore Karima, la maman ménopausée qui raconte sa jeunesse. Asmaa filme ces histoires avec les moyens du bord: un simple téléphone portable avec lequel elle enregistre en mode selfie.

Sa vidéo la plus célèbre est celle où elle parodie une fonctionnaire qui a un sale caractère dans une administration. La vidéo a fait en quelques jours plus de 200 000 vues, plus de 2 000 partages, et des centaines de commentaires positifs.

Une passion de jeunesse

Depuis son jeune âge, Asmaa trouvait du plaisir à imiter ses professeurs, les élèves, sa mère, et ses proches. 
« J'ai toujours pris plaisir à reprendre avec précision mimiques, expressions, comportements répétitifs ainsi que les absurdités de ces rencontres »
nous confie-t-elle. « J'évolue comme une éponge dans mon environnement, essayant de m'imprégner de tous les personnages potentiels que je rencontre sur mon chemin. »

Pour varier, Asmaa utilise également la photo, la jeune humoriste enchaîne jeux de mots et déguisements pour faire rire ses fans. Une manière pour elle de « continuer de faire rire par ce qui (la) fait rire ». Le plus simplement et efficacement possible.

Crédit page Facebook

Crédit page Facebook

Une nouvelle Hanane Fadili ?

Cette humoriste en herbe ne cache pas son admiration pour des comédiens marocains tels que Hassan El Fad ou encore Hanane Fadili, mais pour elle, les personnes qu’elle essaye d’imiter restent sa principale source d’inspiration. « Je n’ai pas besoin d’avoir une idole », nous confie Asmaa, qui nous parle aussi de ses études dans les classes préparatoires aux Grandes écoles à Nice en 2010. Aujourd'hui, elle est en stage de fin d'études dans une start-up à Paris. Sa carrière demeure prioritaire pour elle.

Ses fans, eux, en veulent toujours plus et n'hésitent pas à la comparer avec Hanane Fadili. Ils réclament un one-woman-show et veulent que cette nouvelle pépite de l'humour marocain se produise sur une grande scène.

commentaire

commentaire 2

Asmaa écarte pour le moment cette possibilité et préfère se contenter de ses vidéos pour garder « une intimité immédiate, une véracité sincère » avec ses spectateurs. Toutefois, elle explique qu'elle pourra changer d'avis après, si elle arrive à produire un stand-up plus proche du théâtre.

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss