essentiel

2M entame sa transition digitale avec un nouveau site d’information

2M entame sa transition digitale avec un nouveau site d’information
août 05
17:00 2016
Partager

Le nouveau site internet de 2M a été mis en ligne dans la nuit du 4 au 5 août. Première étape d’une transition digitale pour la chaîne de service public.

2m.ma fait peau neuve. La précédente version du site laisse place à une toute nouvelle maquette, et devient surtout un média à part entière. Si les replays et la grille des programmes sont toujours accessibles depuis la plateforme rafraîchie, le site n’est plus un simple portail de la chaîne, mais il héberge depuis le 5 août un site d’information en versions arabophone et francophone.

Télé, radio, et désormais site d’info

« C’est la première étape de notre transformation digitale. C’est un impératif auquel nous sommes confrontés comme tous les médias traditionnels, et sur lequel nous avions pris un peu de retard », explique une source autorisée au sein de la chaîne de service public. Elle précise que, comme pour la télévision, le site adopte une ligne éditoriale généraliste. Ce sont des équipes de journalistes dédiés qui y travaillent, « avec des synergies entre les équipes de la télévision et de la radio ». Physiquement, les bureaux de 2m.ma ne sont qu’à quelques pas de ceux de la télévision.

Lire aussi : Expertes.ma : Le portail des spécialistes femmes lancé par 2M

2M a fait l’appel à l’expertise de Yann Chapellon pour l’assistance à maitrise d’ouvrage du projet de site internet. Le Français a notamment mené des évolutions d’envergure similaire pour le quotidien Le Monde et plus récemment pour le groupe France Télévisions. « Le design et le développement ont quant à eux été réalisés à 100 % par des sociétés maroco-marocaines », ajoute notre source.

Bientôt 2M à la demande ?

« Nous avons choisi de faire la mise en ligne en août, alors que la fréquentation est faible, afin d’effectuer les derniers ajustements avant le lancement officiel à la rentrée », précise-t-elle pour justifier son souhait de garder l’anonymat. A peine le site lancé, les prochaines étapes de la transformation digitale se profilent déjà. « Nous avons amélioré notre présence sur les réseaux sociaux ces douze derniers mois, mais nous allons continuer à la professionnaliser. On se pose notamment la question de savoir s’il faut rentrer dans le conversationnel ou pas. »

Lire aussi : Le CSCA met en garde Radio Mars, Chada FM et Radio 2M

Viendra ensuite la question de la vidéo à la demande (VOD). « Le contexte digital est en pleine croissance, mais le marché reste de petite taille. Nous réfléchissons à une manière de monétiser nos contenus exclusifs, notamment la fiction », confie-t-il en rappelant l’exigence de garder le même esprit de service dans toutes ces évolutions.

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss