essentiel

Les ultras s’unissent et décident de boycotter le début de la Botola

Les ultras s’unissent et décident de boycotter le début de la Botola
août 01
15:01 2016
Partager

Les groupes ultras marocains ont décidé de boycotter les quatre premiers matches de la Botola 2016/2017.

Les groupes ultras du Maroc ont décidé de boycotter les quatre premiers matches de la Botola 2016/2017 qui démarrent en septembre, ainsi que les prochains matches de la coupe du trône qui se jouent le 27 et 28 août. « La durée du boycott pourrait être prolongée si les autorités concernées ne répondent pas aux revendications des groupes ultras marocains » apprend-t-on d’un communiqué officiel sorti le 30 juillet.

Lire aussi : Faut-il (vraiment) dissoudre les ultras ?

Les ultras revendiquent l’annulation de la décision de l’interdiction de leurs activités, « l’ouverture d’un débat constructif et la révisions des lois qui font l’amalgame entre celui qui encourage son équipe et celui qui tue des personnes », en référence aux actes de hooliganisme qui ont coûté la vie à des supporters, poussant les autorités à interdire les activités des ultras. 

Cette réaction survient quatre mois après la décision d’interdire les activités des ultras dans l’ensemble du royaume. Le 7 avril dernier le ministère de l'Intérieur avait annoncé que l’ensemble des clubs de la Botola Pro ont reçu une lettre des walis les informant de cette décision. L’interdiction intervenait suite aux multiples actes de violence survenus dans les stades durant la saison écoulée. Le dernier en date, survenu le 19 mars au Complexe Mohammed V, s'était soldé par la mort de deux adolescents lors d’une violente rixe entre ultras rivaux (Eagles et Green Boys ) du Raja Casablanca.

Lire aussi : Abderrahim Bourkia : « Les ultras ne sont pas des hooligans »

Tags
Partager

Lire aussi

NEWSLETTER TELQUEL BRIEF

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss