essentiel

Mohammed VI en visite à Oukacha

Mohammed VI à Oukacha. Crédit : MAP
Mohammed VI en visite à Oukacha
juin 22
10:46 2016
Partager

À travers la Fondation Mohammed VI, le roi finance un programme d'appui destiné à la réinsertion des ex-détenus.

 

Mohammed VI a lancé, mardi 21 juin dans le centre pénitentiaire d'Oukacha à Casablanca, un programme d'appui aux micro-projets et à l'auto-emploi des ex-détenus, dans le cadre du ramadan 2016, nous apprend la MAP. Cette action tend à favoriser la réinsertion socioprofessionnelle des détenus du royaume et bénéficiera à 333 anciens détenus originaires de plusieurs villes marocaines. Créé notamment pour lutter contre la récidive par la Fondation Mohammed VI, ce programme est doté d'une enveloppe de 5,2 millions de dirhams.

Selon le bilan 2015 des activités de la Fondation Mohammed VI, sur un échantillon de 3 893 bénéficiaires du suivi de l’accompagnement post-carcéral, seuls 134 sont revenus en prison, soit un taux estimé à 3,44 %. Les initiatives de la Fondation ont également permis le recrutement de 1 719 ex-détenus par des entreprises, alors que 1 607 autres personnes ont bénéficié d’un encadrement et d’un accompagnement en matière d’auto-emploi, au cours de l'année 2015.

Ce n'est pas la première fois que la Fondation Mohammed VI intervient en faveur des détenus. En 2014, cette dernière, en partenariat avec l'administration pénitentiaire, avait proposé tout un lot de formation aux prisonniers. Durant les sept dernières années, le nombre de bénéficiaires avait été multiplié par quatre, expliquait à l'époque Mohamed Salah Tamek, délégué général de l’administration pénitentiaire (DGAP). À ce jour, la Fondation a créé pas moins de 55 centres de formation professionnelle au sein des établissements pénitentiaires. Des lieux qui ont pour objectif de « dispenser aux pensionnaires des programmes de formation diversifiés, leur permettant d'acquérir des compétences et des connaissances professionnelles en adéquation avec leur environnement socioprofessionnel local », précise la MAP.

         Lire aussi : Reportage : Être prisonnier à Oukacha

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss