Economie

Sefrioui investit 275 millions de dirhams dans une deuxième cimenterie au Burkina Faso

Anas Sefrioui. Crédit : Tniouni
Sefrioui investit 275 millions de dirhams dans une deuxième cimenterie au Burkina Faso
juin 01
17:52 2016
Partager

Le groupe Sefrioui a lancé les travaux pour la construction d'une cimenterie au Burkina Faso, la deuxième dans le pays, pour 275 millions de dirhams.

Le groupe marocain Ciment d’Afrique (CIMAF), appartenant au groupe Sefrioui, vient de lancer le 31 mai les travaux de réalisation de sa seconde cimenterie à Bobo-Dioulasso, au Burkina Faso, selon l'agence officielle MAP.

Cette cimenterie, la deuxième après celle existant à Ouagadougou, va s’étendre sur une superficie de 7,5 hectares. Les travaux de construction vont durer près de 18 mois et vont créer environ 600 emplois au cours de cette phase de réalisation . Le premier sac de ciment est attendu en décembre 2017. L’usine produira chaque année 700 000 tonnes de ciment et va occasionner dans la phase d’exploitation, près de 200 emplois directs et indirects, selon les promoteurs de ce projet qui sera réalisé pour un investissement de 275 millions de dirhams. La première cimenterie du Groupe marocain, implantée à Ouagadougou sur une superficie de 7 hectares a une capacité de production de 500.000t/an pouvant être portée à un million de tonnes par an. CIMAF compte exporter une partie de sa production dans la sous-région.

Sefrioui en Afrique

Le groupe marocain est présent dans plusieurs pays de la sous région. Outre le Burkina Faso,  Cimaf poursuit son développement en Côte d'Ivoire. Le 6 avril, Anas Sefrioui, le PDG du groupe, y a lancé les travaux d'une deuxième cimenterie du groupe à San Pedro  pour près de 300 millions de dirhams. Un projet qui s’ajoute à un premier investissement du groupe marocain dans le secteur de l'ordre de 280 millions de dirhams. Le groupe est également présent dans plusieurs autres pays entre autres, le Ghana, la Guinée, le Cameroun le Congo Brazzaville où il est engagé dans un programme de construction de logements avec pour certains pays des projets de construction d'une cimenterie.

Le groupe prospecte également d’autres pays tels que le Bénin, le Togo, la Tanzanie et l’Angola.

Tags
Partager

Lire aussi

NEWSLETTER TELQUEL BRIEF

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss