Société

Prix Aga Khan d'architecture 2016 : Deux projets marocains parmi les nommés

Gare de Casa-Port - Crédits : Yassine Toumi
Prix Aga Khan d'architecture 2016 : Deux projets marocains parmi les nommés
mai 12
14:47 2016
Partager

Deux projets marocains font partis des projets sélectionnés pour le prix d'architecture Aga Khan 2016.

La gare de Casa-Port et l’École supérieure de technologie de Guelmim sont en lice pour le prestigieux prix Aga Khan (AKAA) 2016, qui récompense les réalisations architecturales du monde arabe les plus marquantes dans le monde. Annoncée 10 mai par le site officiel du Prix Aga Khan d'architecture 2016, la liste des nommés comprend en tout 19 projets sélectionnés, parmi lesquels se trouvent notamment la Doha Tower, le pont Tabiat Pedestrian à Téhéran ou le bâtiment Micro-Yuan'er à Pékin.

À l'origine des deux projets marocains sélectionnés, plusieurs architectes : Saad El Kabbaj, Driss Kettani et Mohamed Amine Siana ont œuvré pour édifier l’École Supérieure de Technologie à Guelmim, inaugurée en 2011. Le collectif d'architectes Groupe 3 Architectes a, quant à lui, conçu la gare flambant neuve de Casa-Port à Casablanca, inaugurée en 2014, après près de cinq ans de travaux.

« Nous sommes honorés de faire partie avec nos amis de Groupe 3 Architectes de la shortlist de ce prestigieux prix », nous confie Driss Kettani, l’un des trois architectes ayant œuvré à la création de l’Ecole supérieure de Technologie de Guelmim. « Cela démontre la capacité de l'architecture marocaine à pouvoir être présente avec force sur la scène internationale et nous encourage encore plus à aller de l'avant. » Ce dernier espère qu’au moins un des deux projets marocains fera partie des lauréats « mais le dernier mot reviendra au jury », conclut-il.

Les architectes de ces deux projets marocains tenteront de rivaliser avec des grands noms du secteur, comme la défunte Zaha Hadid ou le célèbre architecte français Jean Nouvel. Ce prix, créé en 1977, n'a lieu que tous les trois ans, ce qui explique que certains projets datant de 2014, comme la gare de Casa-Port, soient ainsi retenus parmi les finalistes. L'obtention du prix est synonyme d'un gain d'un million de dollars, soit près de 10 millions de dirhams. En septembre 2013, le Pont Hassan II qui relie Rabat à Salé avait été récompensé par le prix Aga Khan. 2016 sera-t-elle l'année du doublé pour le Maroc ?

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss