Sport

Raja vs. WAC : Un derby chaud, mais à huis clos

Crédit : Yassine Toumi
Raja vs. WAC : Un derby chaud, mais à huis clos
mai 08
12:17 2016
Partager

Le derby du dimanche 8 mai aura un goût de revanche pour les Wydadis, suite aux récentes déclarations de Mohamed Boudrika.

Un match Raja/Wac qui s'annonce chaud, même s'il se tient sans public. Le 112e derby casablancais se déroulera au Grand stade de Tanger dimanche 8 mai à partir de 20h entre les deux frères ennemis en course pour le titre de la Botola. Un match qui se jouera dans des gradins vides en raison des sanctions dont a fait l’objet le Raja, après les actes de violence du samedi 19 mars au complexe Mohammed V qui avaient fait deux victimes. La fédération royale marocaine de football (FRMF) avait décidé de sanctionner le Raja de Casablanca en lui imposant de jouer cinq matchs à huis clos, décision extensible jusqu’à la fin de la saison en cours de la Botola, à laquelle vient s’ajouter une amende 100 000 dirhams.

Le derby du dimanche aura un goût de revanche aussi, suite aux récentes déclarations de Mohamed Boudrika, président du club des Verts, qui ont remis en question l'intégrité de la Botola. Le WAC, en tête du tableau avec 47 points et un match en retard, aura l’occasion de prouver sa supériorité et de démentir les propos de Boudrika; tandis que les Verts, en 4e place avec 41 points, joueront la dernière carte pour la course au titre, et devront, même en cas de victoire, attendre les défaites du WAC, de l’Ittihad de Tanger (3e) et du FUS de Rabat (2e).

Lire aussi : Mohammed Boudrika, seul au monde ?

Le derby en chiffres

Dans l’ensemble des matchs disputés entre les deux clubs en championnat, Le Raja reste supérieur. En 118 matches, les Verts ont gagné 35 fois, contre 28 victoires pour le Wac, et 55 nuls concédés. La balance des buts penche également en faveur des Verts qui ont fait trembler les filets à 89 reprises, contre 75 pour les Wydadis.

C'est également un joueur du Raja qui détient le titre de meilleur buteur du derby casablancais. Le latéral droit Said Gandhi, qui fit les beaux jours du Raja dans les années 1970, a trouvé sept fois le chemin des filets du WAC. L’ex défenseur du Raja Abdellatif Jrindou quant à lui, est le plus assidu, avec 16 derby disputés, soit quatre de plus que Hicham Louissi qui en a disputé 12 avec le Wydad.

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss