Maroc

Le PJD veut prolonger la durée du congé parental

Crédit : Eric T. Sheler.
Le PJD veut prolonger la durée du congé parental
mars 30
14:47 2016
Partager

Le PJD a déposé une proposition de loi qui prolonge de dix jours le congé paternité, et de deux semaines le congé maternité dans le cas de naissance de jumeaux. 

Le groupe parlementaire du PJD à la chambre des représentants a déposé, le 28 mars, une proposition de loi amendant le dahir 1.03.194 portant sur l'application de la loi 65-99 relative au Code de travail. En clair : la loi devrait apporter des changements au texte qui encadre les relations entre les travailleurs et les employeurs, et détaille leurs droits et devoirs respectifs.

Les amendements proposés par le PJD sont limités et concernent les articles 3, 152, 269 et 270 du Code du travail. La proposition prévoit que les quelques 3 000 employés marocains travaillant pour des corps diplomatiques ou ONG internationales soient désormais couverts par le Code du travail. La deuxième modification proposée touche plus le grand public : elle concerne un changement dans le régime des congés parentaux. Ainsi, le congé paternité devrait être prolongé (de 3 à 10 jours) et le congé maternité également mais uniquement dans le cas de naissance de jumeaux.  Il devrait ainsi passer à 16 semaines « au lieu des 14 semaines prévues par l’article 152 du Code du travail », indique le texte proposé par les pjdistes. La loi devrait rester inchangée pour le cas de la mère, s'il ne s'agit pas de naissance de jumeaux.

Dans l'introduction de cette proposition de loi, cette réforme est motivée par les changement sociaux et les impératifs de santé infantile, sur les bases de la « responsabilité commune » des deux parents , mais aussi, fait nouveau dans le texte, de l' « équité » et dans le cadre des «efforts du royaume pour réduire la mortalité infantile ». La proposition d'amendement s'inscrit dans une démarche de modernisation. Il est précisé qu'elle intervient dans la mesure où « la notion de la maternité ne concerne plus que la femme, mais plus largement la famille ». Les sept jours supplémentaires donnés au père s'expliquent ainsi en partie par le suivi de la santé du nourrisson, et notamment la vaccination lors des 10 premiers jours.

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss
Publicité



×