Sport

Raja: Les Eagles annoncent la suspension de leur activités

Crédit : Yassine Toumi
Raja: Les Eagles annoncent la suspension de leur activités
mars 28
16:26 2016
Partager

Le groupe ultra Eagles accuse le président Boudrika d'avoir fui ses responsabilités après le drame du match du Raja contre El Hoceima.

Les ultras rajaouis « Eagles » se sont enfin exprimés au sujet des affrontements lors du match qui a opposé le club vert au Chabab d’El Hoceima samedi 19 mars au complexe Mohammed V à Casablanca et qui avaient fait deux morts. Les Eagles ont annoncé " la suspension de leur  présence lors des matchs du Raja pour une durée indéterminée ", selon un communiqué publié dimanche 27 mars.

Lire aussi : Des affrontements entre supporters du Raja font deux morts et 54 blessés

Les Eagles pointent du doigt le président du club Mohammed Boudrika: « le président du Raja à été le premier à attaquer son public à travers un communiqué honteux où il a fui toute responsabilité, alors qu'il se tenait sous la Magana [espace réservé aux supporters du Raja] à ses côté des mois auparavant en fredonnant les chants » détaille le groupe dans son communiqué.

Concernant leur part de responsabilité, le groupe se défend d'alimenter la violence en expliquant que "ce genre de méthodes n'ont jamais fait partie et ne feront jamais partie un jour de ses principes".  Les Eagles fustigent " la présence de mineurs (dans le stade)" ainsi que "de projectiles, de pièces de construction au sein des gradins (sic), qui ont influencé et facilité les affrontements ", selon leurs propres termes.

L'autre célèbre groupe ultra rajaoui, les « Green Boys », ne s’est jusqu’à présent pas exprimé à ce sujet.

Par ailleurs, plusieurs supporters du club revendiquent depuis les affrontements meurtriers du samedi 19 mars  l’union des deux ultras, notamment par un hashtag #Magana_united, qui circule sur les pages fans non-officielles du club vert.

La Wilaya de la région Casablanca-Settat a décidé d’interdire le 22 mars toutes les activités des groupes ultras qui travaillent « hors du cadre réglementaire » et de « fermer le complexe sportif Mohammed V » à partir du 28 mars 2016.

Lire aussi: Faut-il (vraiment) dissoudre les Ultras ?

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss
Publicité



×