Maroc

Maroc-ONU : Le Conseil de sécurité privilégie une approche bilatérale

Siège de l'ONU - Crédits AFP
Maroc-ONU : Le Conseil de sécurité privilégie une approche bilatérale
mars 17
23:47 2016
Partager

Les pays membres du Conseil de sécurité vont privilégier des discussions directes avec le Maroc en vue d’améliorer les relations entre le royaume et l’ONU.

A l'issue de la réunion du Conseil de sécurité portant sur les tensions entre le Maroc et Ban Ki Moon , le représentant permanent de l’Angola aux Nations Unies et président du Conseil de sécurité, Ismael Gaspar Martins a déclaré que le Maroc et l’ONU ne doivent pas rester « dos à dos » mais travailler ensemble.

Le diplomate, qui s’est montré très réservé durant son intervention, a déclaré que les pays membres du Conseil de sécurité contribueront à l’amélioration des relations entre le Maroc et l’ONU mais sur la base d’un « dialogue bilatéral ». Il a également fait part de l’engagement du Conseil de sécurité de veiller « à ce que la situation évolue de manière positive » insistant sur le fait que le dialogue se poursuive.

Au sujet du retrait de la Minurso, Ismaël Gaspar Martins a indiqué que « le Conseil (de sécurité) a exprimé de sérieuses inquiétudes » tout en rappelant qu’il y a « des résolutions adoptées par le Conseil de sécurité qui doivent être respectées» concernant le rôle de la mission onusienne. On rappellera que la création de celle-ci a été établie par la résolution 690 du Conseil de sécurité datant du 29 avril 1991.

Il semble donc que le Maroc et l’ONU sont toujours « dos à dos » au vu des propos de l’ambassadeur angolais. Les pays membres du Conseil de sécurité discuteront directement avec le Maroc en vue de rétablir les relations du royaume avec l’Organisation à leur niveau habituel.  Pour le moment aucune communication officielle n’a été faite par le Maroc.

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss