Politique

Mohammed VI : "Le Maroc contribue à 85% aux finances de Bayt Mal Al Qods"

Mohammed VI et le président de l'autorité palestinienne Mahmoud Abbes lors du somet du comité Al Qods en janvier 2014 à Marrakech. Crédit AFP.
Mohammed VI : "Le Maroc contribue à 85% aux finances de Bayt Mal Al Qods"
mars 08
13:05 2016
Partager

Dans un discours lu à l’occasion du 5e sommet extraordinaire de l'Organisation de la Cooperation islamique, le souverain a également appelé au « sauvetage» de Jérusalem-Est .

Le roi Mohammed VI, président du Comité Al-Qods, relevant de l'Organisation de la Coopération islamique (OCI), a affirmé que le Maroc salue et soutient toute initiative sérieuse visant à mettre fin à l'occupation israélienne et a l'instauration d'un État palestinien indépendant dans les frontières de 1967, avec Al Qods-Est comme capitale.

Dans un message lu, le 7 mars, aux participants au 5e sommet extraordinaire de l'OCI,  qui est consacré à la cause palestinienne, Mohammed VI a souligné que «le Maroc prend en charge plus de 85 % du budget qui permet à cette Agence de continuer à exister et de poursuivre la réalisation d'un ensemble de projets concrets». Il a également affirmé, lors de ce sommet qui se tient à Jakarta, «que la porte est grande ouverte pour tous ceux qui souhaitent tirer profit de l’expérience riche qu'elle a acquise sur le terrain, de la base de données qu’elle a cumulée, des besoins qu’elle a recensés et de la grande crédibilité dont elle jouit auprès des Maqdessis et autres».

L’agence Bayt Mal Al Qods Acharif est un mécanisme institutionnel sous la supervision du Comité Al Qods, qui a été mis en place par l’OCI. Ce mécanisme a pour «but de sauver Al Qods-Est contre tout ce qui est de nature à altérer sa véritable identité, comme étant un symbole de cohabitation et de paix et apporter l’aide aux habitants et aux institutions palestinienness dans la ville sainte», a fait remarquer Mohammed VI. «Nous sommes appelés à la (l’agence Bayt Mal Al Qods, ndlr) soutenir et à la mettre au service d’Al-Qods et de l’ensemble des musulmans qui vouent un amour particulier pour la première Qibla et troisième Lieu saint de l’Islam», a dit le monarque.

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss