Maroc

François Hollande et Mohammed VI se félicitent de l’ « excellence » des relations franco-marocaines

Crédit: AFP
François Hollande et Mohammed VI se félicitent de l’ « excellence » des relations franco-marocaines
février 17
16:44 2016
Partager

Les deux chefs d’État ont abordé des questions relatives à l’environnement, à la situation en Libye et la lutte contre le terrorisme lors de leur entretien ce 17 février. 

Le roi Mohammed VI et le président français, François Hollande, se sont entretenus le 17 février au Palais de l’Elysée à Paris. Une rencontre durant laquelle les deux chefs d’État  «se sont félicités de l’excellence des relations bilatérales et de la densité du partenariat entre [les] deux pays, dans tous les domaines » selon un communiqué de la présidence française publié le 17 février.

Cette rencontre a également été l’occasion pour le président français de remercier « le Roi pour son engagement personnel dans la réussite de la COP21 ». Un évènement durant lequel le souverain avait annoncé que la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique du royaume serait de 52% à l’horizon 2030 contre 42% initialement. Les deux chefs d’État ont également convenu «de renforcer la coordination en vue de la ratification, par tous les États membres, de l’accord de Paris » en vue de la prochaine Édition de la COP qui se tiendra à Marrakech du 7 au 18 novembre prochain et se sont félicités de l’essor de la coopération bilatérale dans le domaine du développement durable.

Lire aussi: Energies renouvelables: Mohammed VI, le roi Soleil

Cet entretien entre les deux  chefs d’État s’est déroulé en présence des ministres des Affaires étrangères, Salaheddine Mezouar et Jean-Marc Ayrault, avec lesquels ont été abordées «  les questions régionales, en particulier le dossier libyen, qui pose des défis pour la sécurité au Maghreb et en Méditerranée occidentale ». Le président français a notamment tenu à saluer «  le rôle essentiel du Maroc en soutien au processus engagé sous l’égide des Nations Unies ayant abouti à l’accord de Skhirat pour la formation d’un gouvernement (libyen, ndlr) d’union nationale ».

Lire aussi: Le dialogue interlibyen à Skhirat «positif et constructif» pour l’ONU

Dernier point abordé par  Mohammed VI et François Hollande, la coopération entre les deux pays dans le domaine de la lutte antiterroriste. Les deux chefs d’État se sont félicités de cette coopération et ont « examiné de nouvelles pistes de coopération renforcées dans ce domaine ». Aucune précision n’est donnée concernant ces pistes de coopération. On rappellera que selon le chef du Bureau central d’investigation judiciaire, Abdelhak Khiame, ses services avaient permis de localiser Abdelhamid Abaaoud le coordinateur des attentats du 13 novembre a Paris.

Lire aussi: Le rôle du Maroc dans la traque d’Abdelhamid d’Abaaoud

À l’issue de ces discussions, Mohammed VI et François Hollande se sont rendus à l’Institut du Monde arabe où a été présenté le projet du futur centre culturel marocain a Paris.

 

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss