Société

Belcaïd, maire PJD de Marrakech: «Je n'ai pas été élu pour fermer les bars»

Mohamed Larbi Belcaïd. Crédit : Rachid Tniouni.
Belcaïd, maire PJD de Marrakech: «Je n'ai pas été élu pour fermer les bars»
février 07
12:05 2016
Partager

Le discret Mohamed Larbi Belcaïd a accordé une interview à TelQuel.

Le PJD Mohamed Larbi Belcaïd a été élu à la tête du conseil de la ville de Marrakech fin 2015. La nomination d'un profil conservateur à la tête d'une ville à la réputation sulfureuse a suscité des craintes. Mais le nouveau maire a très vite essayé de rassurer les hôteliers et tenanciers de débuts de boissons alcoolisées, explique-t-il à TelQuel. « Ma première réunion en tant que maire était avec des gens du secteur du tourisme (restauration, hôtellerie, etc.). Il n'y a pas, ou en tous cas il n'y a plus, je pense, de craintes de ce côté », raconte-t-il, avant d'ajouter : « C'est clair je n'ai pas été élu pour faire fermer les restaurants ou les bars des hôtels ».

Le maire ne tente pas de minimiser les problèmes économiques. Sa ville pâtit d'une baisse de l'activité touristique, mais le PJDiste ne s'arrête pas là. Il rappelle que la ville dépend aussi énormément de l'agriculture : « Nous restons très liés à la campagne environnante. La pluviométrie inquiète autant les Marrakchis que la saison hôtelière ».

Lors de cette rencontre, le nouveau maire promet aussi qu'il compte bien lutter contre la corruption de son administration. Il cite l'exemple de la mise en place un guichet unique pour les autorisations de construction, ce qui facilite le contrôle des fonctionnaires.

Baisse de l'activité touristique, politique culturelle, corruption de l'administration marrakchie, négociations avec le PAM... découvrez l'intégralité de l'interview du discret Mohamed Larbi Belcaïd dans le n°703 de TelQuel, en kiosque actuellement.

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss