Maroc

Trois élus condamnés à de la prison pour fraude électorale

Crédit : DR
Trois élus condamnés à de la prison pour fraude électorale
janvier 26
15:27 2016
Partager

Trois élus ont été condamnés à huit mois de prison ferme et à une amende de 10 000 dirhams pour fraude électorale.

Le tribunal de première instance de Nador a prononcé le 25 janvier son verdict concernant trois parlementaires poursuivis pour fraude électorale. Ils ont été condamnés à huit mois de prison ferme et à une amende de 10 000 dirhams chacun. Selon le site d’information Hespress, il s’agit d’Abdelkader Salama (RNI), vice-président de la Chambre des conseillers, El Habib Fana (RNI), président du conseil municipal d’Izenzghan et El Jilali Sobhi (Istiqlal), membre de la chambre des Conseillers.

Le parquet avait décidé de poursuivre ces trois élus suite à l’annonce du résultat du scrutin du 4 septembre. La justice s’est basée sur des enregistrements téléphoniques pour étayer les soupçons de fraude électorale.

Les trois élus condamnés faisaient partie de la liste publiée par la commission de supervision des dernières élections. Elle comprend les noms de 27 politiques poursuivis pour fraude électorale, dont les deux fils de l’actuel secrétaire général de l’Istiqla, Naoufal et Nabil Chabat.

 

Tags
Partager

Lire aussi