Maroc

5 conseils santé pour tenir jusqu'en 2017

5 conseils santé pour tenir jusqu'en 2017
janvier 02
14:56 2016
Partager

Bonne année, bonne santé ! Car l'un ne va pas sans l'autre et que nous n'avons aucune incidence sur la qualité de votre année à venir, laissez-nous au moins essayer de vous garder flambant neufs.

1) Ne pas fumer

Pour ceux qui ne fument pas, nous vous présentons nos excuses pour ce titre mensonger. Pour les autres, nous savons à quel point ce conseil vous agace et nous connaissons le trajet express qu'il emprunte entre vos deux oreilles, sans s'arrêter, sans s'attarder dans les régions où vos neurones décisionnaires sont en conf calls. Quoiqu'il en soit, « ne pas fumer » (et son défilé sans mégot) reste la Miss Monde des conseils santé et nous ne pensons pas que c'est parce-qu'elle truque les votes.

2) Etre actif physiquement, au moins 30 minutes par jour

Mais qui a le temps pour ce genre de choses ? Je vous le demande. Quand il faut déjà : se lever le matin, se rendre au travail, travailler, déjeuner, rentrer chez soi, dîner et se coucher. Potentiellement, aussi, faire prendre son bain à un être de petite taille, le coucher, lui raconter des histoires parce-qu'il n'a « pas sommeil » (et prend visiblement son cas pour une généralité) avant de le recoucher. La réponse : personne. Et pourtant ça vous fait un bien fou ! Alors, il faut trouver des astuces. Comme ne pas se ruer sur la place qui vient de se libérer dans le tram ou le bus et rester debout. Prendre les escaliers. Marcher plutôt que de rouler. Danser ! Et le week-end, kidnapper une heure ou deux à sa montre et enfin faire du « vrai » sport.

3) Manger plein de végétaux

Des légumes et des fruits de saison, des légumineuses (pois chiche, haricots, lentilles et ressemblants) à n'en plus pouvoir. Et des céréales complètes comme si c'était une compét. Nul sert de revenir sur leurs bénéfices, ils vous ont été rabâchés mille fois dans les magazines que vous lisez sur le trône. Et nous espérons que vous lisez TelQuel.ma dans un endroit plus digne, quand même.

4) Limiter la consommation de viande rouge et de viande transformée...

« Mange la viande, mange ! » C'est tout juste si, autour du tajine commun, vous n'êtes pas obligé(e) de vous jeter sur les bouts de viande largués dans votre « zone » du plat par votre tante. Au risque de la vexer. Et pourtant, est-ce que la sœur de Maman sait qu'elle est peut-être en train de vous faire courir à votre perte ? Il serait grand temps de le lui signifier. En octobre dernier, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a classé la viande rouge comme « probablement cancérogène » pour les êtres humains. Alors, aux adoratrices et adorateurs de steaks, côtelettes et tutti quanti, il n'est pas question de laisser totalement tomber votre passion de vie. Non. Mais plutôt d'entretenir le désir, par l'absence occasionnelle de viande dans votre assiette, et de pousser, loin, très loin de vous, maladies cardiaques, diabètes et cancer colorectal.

5) ...et les trois malfaiteurs Sucre, Gras et Alcool

En somme, dès que vous pensez que c'est « trop », reposez la fourchette. Oui, c'est peut-être bon, enivrant, à tomber par terre, à se resservir, mais c'est aussi peu recommandable. Et si vous enchaînez les « grosses bouffes », sachez que votre corps est déjà en train de comploter contre votre énergie, votre santé et votre silhouette avec la ferme intention de vous faire regretter la joie que vous avez ressentie au mariage du ketchup et de la vingtaine de frites, à la dégustation de la sixième chebakkia chopé l'air de rien et à l'engloutissement d'une pizza noyée dans le fromage fondu industriel. A bon entendeur, salud !

Article inspiré par les recommandations sanitaires de l'Organisation mondiale de la santé.

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss