Maroc

Mohammed VI participera à la conférence sur le climat de Paris

Crédit : AFP
Mohammed VI participera à la conférence sur le climat de Paris
novembre 25
12:42 2015
Partager

Mohammed VI poursuit son séjour en France pour assister à la conférence internationale sur le climat de Paris qui débutera le 30 novembre.

Mohammed VI devrait rester en France pour participer à la COP 21. L’annonce a été faite par l’ambassadeur de France au Maroc, Jean-François Girault, lors d’une conférence de presse organisée le 24 novembre dans le cadre des préparatifs de cette 21e conférence sur le climat.

La COP 21 se déroule du 30 novembre au 11 décembre au Bourget, à proximité de Paris. Elle rassemblera des représentants des 195 pays signataires de la Convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques, dont 147 chefs d’État et de gouvernement, mais aussi des acteurs non étatiques comme des organisations intergouvernementales, des ONG, des collectivités territoriales, des entreprises, des scientifiques et des agriculteurs notamment. 3000 journalistes du monde entier ont en outre été accrédités pour couvrir l’évènement.

Vers un nouvel accord international ?

Dans une région parisienne encore marquée par les attentats qui ont touché Paris le 13 novembre dernier, la sécurité des participants sera au centre de l’attention, quand bien même leurs débats sont censés aboutir à un nouvel accord international sur le climat.

Le Maroc apparaît comme un allié de la France pour la réussite de ces négociations. Le Maroc organisera et présidera l’an prochain, à Marrakech, la 22e édition de cette conférence environnementale. Lors d’une visite officielle dans le royaume le 20 septembre dernier, François Hollande et Mohammed VI avaient conjointement exhorté la communauté internationale à se mobiliser pour la réussite des négociations vers un nouvel accord. Le royaume fait d’ores et déjà figure de bon élève en matière d’engagements pour contribuer à la lutte contre le dérèglement climatique.

En France depuis le 10 novembre, après que son médecin lui a diagnostiqué un « syndrome grippal aigu » et recommandé de suspendre ses activités pour une quinzaine de jours, le roi avait été reçu au Palais de l’Élysée par François Hollande le 20 novembre. Lors de cet entretien, le président français avait remercié le souverain pour « l’assistance efficace apportée par le Maroc à la suite des attentats ».

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss