Maroc

Yatim : « Le CNDH n'est pas légitime pour donner des conseils sur l'héritage »

Mohamed Yatim, député PJD et membre du secrétariat général du parti de la lampe. Crédit : Yassine Toumi
Yatim : « Le CNDH n'est pas légitime pour donner des conseils sur l'héritage »
novembre 15
12:50 2015
Partager

Pour Yatim, La méthodologie adopté pour la question de l'héritage doit être similaire à celle liée à l'avortement.

Mohamed Yatim, député PJD et un des chefs de file de la formation islamiste, n'a pas mâché ses mots contre le CNDH et plus particulièrement sur leur dernier rapport favorable à l'égalité dans l'héritage.

«Le CNDH n'est pas spécialisé dans les questions de l'héritage et doit laisser ce sujet aux institutions constitutionnelles compétentes», a-t-il précisé en séance plénière le 12 novembre. Avec une pointe d'ironie, il a indiqué que «les herboristes ne vont pas commencer à parler d'interventions chirurgicales réservées au corps médical». 

Selon le secrétaire général de l'UNTM, le bras syndical du PJD , «la méthodologie que l'on doit adopter pour la question de l'héritage doit être la même que celle adopté pour la question de l'avortement où ce sont des spécialistes du domaine qui se sont exprimés».

Ce n'est pas la première fois que le PJD s'attaque au CNDH concernant cette question. Dans un communiqué publié le 22 octobre, le PJD a fait savoir que la proposition de l’instance nationale chargée des droits humains est une « violation flagrante » de la constitution et notamment l’article 19 qui « encadre l’égalité homme femme par les constantes religieuses et nationales » du Maroc.

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss
Publicité



×