Economie

Les bénéfices de Maroc Telecom freinés par l’acquisition des filiales africaines

Crédit : Jean-Paul Viguier et Associés
Les bénéfices de Maroc Telecom freinés par l’acquisition des filiales africaines
octobre 26
17:02 2015
Partager

Au terme des neuf premiers mois de l’année, le résultat net part du groupe accuse une baisse de 6,2 % en raison de la charge financière liée à l’acquisition et l’intégration des nouvelles filiales.

Les six filiales africaines acquises en janvier dernier par le leader marocain des télécoms continuent de peser sur ses performances financières. Maroc Telecom accuse une baisse de ses bénéfices de l’ordre de 6,2 % au terme des 9 premiers mois de l’année «en raison de la charge financière liée à cette opération et l’intégration des nouvelles filiales », explique l’opérateur dans sa communication financière.

Le produit net part du groupe ressort, de facto, à 4,3 milliards de dirhams au lieu de 4,6 milliards une année auparavant. L’ex-filiale de Vivendi avait bouclé en début de cette année l’acquisition pour 474 millions d’euros, l’équivalent de 5,1 milliards de dirhams, de nouvelles filiales en Côte d’Ivoire, au Bénin, au Togo, au Gabon, au Niger et en Centrafrique.

Les activités Maroc renouent avec la croissance

Mais si l’intégration des six filiales africaines dans le périmètre du groupe a eu un effet néfaste sur les bénéfices, ce n'est pas le cas pour les revenus de l’opération. Pour preuve, le chiffre d’affaires consolidé s’est accru de 16,6 % par rapport à la même période de 2014 pour ressortir à 25,5 milliards de dirhams.

Le parc du groupe s’établit pour sa part, à près de 51 millions de clients, soit une progression de 29 % sur une année. Il faut dire aussi que sur le 3e trimestre, les activités au Maroc affichent un retour à la croissance de l’ordre de 3,3 % pour une accélération du business à l’international de 8,7 %.

Lire aussi:  Maroc Telecom endetté après l’acquisition de ses filiales en Afrique

 

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss