Maroc

Enseignement: Les tendances mondiales que le Maroc doit rattraper

Crédit: DR
Enseignement: Les tendances mondiales que le Maroc doit rattraper
septembre 09
14:15 2015
Partager

Le Maroc doit miser davantage sur les nouvelles technologies et trouver des voies de financement pour mettre à niveau son éducation supérieure.

Le Maroc doit disposer d'un "système d’enseignement supérieur ouvert à tous sans tenir compte du niveau social et en délivrant des diplômes de qualité » et en misant davantage sur la technologie.  C’est le principal constat d'une conférence de presse, animée par Antonio Maceda, vice-président en charge des opérations du réseau Laureate International Universities pour l’Europe,  sous le thème « Les grandes tendances de l’enseignement supérieur : quels défis pour le Maroc?».

Lors de cette rencontre, organisée à Casablanca le mardi 8 septembre par l’Université Internationale de Casablanca (UIC), Antonio Maceda a énuméré les axes qui, selon lui, permettront aux universités marocaines de relever ce défi : la mobilisation de plus de ressources financières et l’utilisation des nouvelles technologies.

L’approche de « la classe renversée »

Pour ce qui est des nouvelles technologies, elles doivent avoir désormais un impact dans les programmes de l’enseignement supérieur. Pour cela, la réflexion sur l’apprentissage dans les établissements supérieurs qu’ils soient publics ou privée « ne doit plus être celui qu’on a connu »  et qui repose généralement  sur des cours magistraux,  indique Macedo.

Le nouveau mode d’apprentissage doit passer par « l’enseignement online et par l’approche de la classe inversée ou renversée ».  Selon cette approche, ce n'est plus l'enseignant qui apporte des connaissances mais c'est l'élève lui-même qui part à la recherche du savoir.

Aussi, la globalisation de plus en plus prégnante « oblige désormais tous les pays à être plus compétitifs en matière d’enseignement supérieur en favorisant l’accessibilité, les échanges internationaux ou encore l’acquisition des compétences », a-t-il remarqué .

De plus, l'évaluation de la qualité de l'enseignement prodiguée par une université, publique comme privée,  « est en train de migrer vers l’évaluation du lauréat à la fin de son cursus et en fonction de son succès professionnel », estime-t-il, appelant donc à plus d'efficacité à ce niveau.

Laureate International Universities est une entreprise américaine spécialisée dans l'enseignement supérieur. L’entreprise compte plus de 80 universités et plus de 100 000 étudiants dans 29 pays à travers le monde.

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss