Maroc

Haddouchi : « J'ai refusé d’être le mufti de Daech »

Le cheikh salafiste Omar Haddouchi. Crédit : DR
Haddouchi : « J'ai refusé d’être le mufti de Daech »
septembre 09
11:57 2015
Partager

Le salafiste Omar Haddouchi a affirmé avoir refusé une grande somme d’argent de la part de Daech qui voulait en faire son mufti.

Pour Omar Haddouchi, un des membres du parti de la renaissance et de la vertu, Daech est en train « de préparer une nouvelle catastrophe et n’a pas encore cessé ces opérations terroristes dans les pays du Golfe ». Le salafiste a  révélé au journal koweïtien Al Raiy que cette organisation lui avait proposé « une grande somme d’argent pour qu’il devienne « [son] mufti officiel». Une offre refusée par le salafiste marocain.

Dans son entretien avec Al Raiy, Omar Haddouchi revient également sur des menaces qu’il avait reçues de Daech : « l’organisation avait émis une fatwa takfiriste à mon encontre après que j’ai condamné et refusé ses opérations ». Et d’ajouter que le « plus grand danger qui nous menace est de mettre des armes dans les mains de personnes takfiristes ».

Omar Haddouchi revient également sur la grâce royale  qu’il a obtenue en 2012 avec d’autres salafistes comme Mohamed Fizazi et Abou Hafs. Haddouchi, qui avait été condamné à trente ans de prison pour son implication dans les attentats du 16  mai, a affirmé n’avoir jamais réclamé le pardon royal. « Si j’avais demandé la grâce alors que j’étais innocent, cela voulait dire que j’avais commis un crime, ce qui n’était pas le cas » a-t-il déclaré.

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss