Vidéos

VIDÉO. Pourquoi Al Adl Wal Ihsane boycotte les élections

août 24
10:18 2015
Partager

Dans une vidéo de trois minutes, le mouvement Al Adl Wal Ihsane justifie son boycott des élections.

Décidément, la campagne électorale ne concerne pas que ceux qui y participent ou y votent. Mouvement non reconnu légalement, les frères du défunt Cheikh Yassine sont décidés à faire entendre leur voix, même s'ils boycottent les élections.

Dans une vidéo de trois minutes publiée par Chahed TV, la chaîne YouTube du mouvement, la Jamaâ explique en cinq points les raisons de son boycott des élections communales et régionales. Première raison du boycott, la constitution. Selon le mouvement, le texte est « bon » mais a été vidé de son sens par les lois organiques. Des lois qui ont renforcé la « suprématie » des agents du ministère de l’Intérieur selon AWI.

La Jamaâ releve également dans cette vidéo que « la participation est un droit, mais le boycott aussi doit être un droit personnel ». Pour AWI, participer donc aux élections ou y voter, c’est accepter « la tutelle qu’on exerce sur le peuple marocain ». «  Tant que le ministère de l’Intérieur reste aux mains du Makhzen, il ne faut pas rêver de cette démocratie que nous voulons tous » explique le mouvement. Adl Wal Ihssane estime également que les élus « n’ont pas de pouvoir, ce qui ne peut que porter leurs réformes à l’échec ». « En parallèle, un autre pouvoir non élu apparaît et se charge de réformer » critique la Jamaa. Cette entité est représentée dans la vidéo par une couronne. Pour ses deux derniers points, le mouvement s’étend sur le manque de pouvoir des élus.

Dans cette vidéo, AWI critique sévèrement les élections qui sont comparées à une pièce de théâtre qui se joue chaque cinq ans. Enfin, la Jamaâ compare le Maroc à un arbre dans lequel on souhaite « réformer les branches, et laisser de côté la racine ».

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss