Maroc

Journal des élections #1: Des militants appelant au boycott arrêtés

Journal des élections #1: Des militants appelant au boycott arrêtés
août 24
13:27 2015
Partager

Hamid Chabat qui drague les frères de Cheikh Yassine, des boycotteurs malmenés à Sefrou et Casablanca et des photos de femmes gommées des listes électorales. À travers le Journal des élections, Telquel.ma fait, pour vous, le tour de l'actualité électorale.

 Hamid Chabat drague Adl Wal Ihssane

Le secrétaire général de l'Istiqlal, Hamid Chabat

Le secrétaire général de l'Istiqlal, Hamid Chabat. DR.

Le 22 août, lors de la présentation du programme électoral de l'Istiqlal, Hamid Chabat a décidé de parler de sujets qu’il n’avait jusqu’à présent jamais abordés. Il a notamment plaidé pour la résolution du conflit opposant l’Etat au mouvement Adl Wal Ihssane, arguant que « la différence dans la religion est tolérée ». Le secrétaire général du parti de la balance reproche au gouvernement de ne pas avoir ouvert un débat avec les partis boycottant les élections après la constitution de 2011, dont notamment l’association de Cheikh Yassine. On rappellera que le parti de l'Istiqlal faisait partie du gouvernement jusqu'à 2013.

Des boycotteurs d'Annahj Addimocrati arrêtés par les autorités

À Casablanca et Sefrou, des militants d’Annahj Addimocrati ont été arrêtés par les forces de l’ordre pendant qu’ils distribuaient des tracts expliquant les raisons de leur boycott des élections communales et régionales. « On a même saisi le matériel utilisé, dont notamment les tracts », nous révèle le secrétaire général du parti, Mustapha Brahma. Les arrestations ont été plus ou moins violentes, comme on peut le voir dans une des vidéos filmées de la répression. De quoi faire peur aux camarades du parti communiste ? Même pas. « Nous continuerons notre campagne appelant au boycott, vu que c’est un de nos droits absolus », conclut Brahma.

Lire aussi : Que revendique Annahj Addimocrati, seul parti qui boycotte les élections ?

 

Tweet des élections

 « Le roi vient tout juste de parler de toi. Il nous a dis qu’il y a des gens qui disparaissent 6 ans et ne réapparaissent que lors des élections »


« Le roi vient tout juste de parler de toi. Il nous a dit qu’il y avait des élus qui disparaissent pendant 6 ans et ne réapparaissent que lors des élections »

 

Insolite. Où sont les femmes de l’USFP ?

Mettre des femmes dans la liste mixte, c'est bien. Mais les mettre sans leurs photos, c'est une toute autre chose. L'idée de génie nous vient d'une liste de l'USFP. Les socialistes, se présentant souvent comme progressistes, ont décidé de présenter des femmes, en veillant à ce que leurs photos n'apparaissent pas. Les trois femmes sont ainsi gommées des listes, et on ne saurait les reconnaître qu'avec leurs noms et prénoms. Au contraire des hommes, fièrement présentés. Les USFPistes de cette commune située à Tammassint, dans la région de Souss Massa Draa ont donc fait mieux que les conservateurs, de ce côté-ci.

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss