Economie

Des Volkswagen Caddy pour remplacer les grands taxis

Des Volkswagen Caddy pour remplacer les grands taxis
août 19
17:03 2015
Partager

Depuis le 17 aout, des Volkswagen Caddy prennent le relais des Mercedes 240 D comme grands taxis.

Le compteur tourne et compte les derniers jours des mythiques Mercedes 240 D comme grands taxis. Fini les courses entassés à quatre sur la banquette arrière. Le plan de renouvellement du parc des taxis au Maroc, adopté par le gouvernement en juillet 2014, prévoit en effet des voitures sept places, respectueuses des normes de sécurité et environnementales. Le plan gouvernemental prévoit aussi une prime de 80 000 dirhams en faveur de l’acheteur d’un nouveau grand taxi qui détruirait son ancienne Mercedes.

Le plan de renouvellement ne prévoit en revanche pas le monopole d’une marque pour ces nouveaux grands taxis. En conséquence, les grandes marques se positionnent pour prendre des parts sur un marché de 45 000 taxis. On peut déjà voir circuler des Fiat Doblo, des Ssangyong Stavic et des Dacia Lodgy circuler dans les grandes villes du royaume.

Lire aussi : Casablanca: les grands taxis nouveaux sont arrivés

Depuis, cette semaine, ce sont des Volkswagen Caddy dans leur version « Maxi » que l’on peut apercevoir arpenter les grandes artères. « La livraison des premiers Caddy a débuté cette semaine, » assure Rachid Bouzerra, qui pilote l’équipe commerciale chargée des taxis. « Fin octobre – début novembre, nous livrerons une deuxième vague de véhicules plus spécialement équipés pour les taxis, » poursuit-il.

Interrogé sur le rôle du ministère de l’Intérieur qui, selon le quotidien Assabah, mènerait des négociations pour renforcer la présence du constructeur allemand au Maroc plutôt qu’en Algérie, Rachid Bouzerra assure que Volkswagen s’est contenté de transmettre, aux ministères de l’Intérieur et des Transports, une réponse à l’appel d’offres.

Une source chez Volkswagen confie que pour la marque de « la voiture du peuple », vendre des taxis est « évidemment un moyen de se positionner sur le marché marocain ». Quant à un éventuel projet industriel, motus et bouche cousue.

Lire aussi : 80 000 dirhams de prime à la casse pour les grands taxis

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss