Médias

Revue du web #37: À vélo, il filme les incivilités routières des Bidaouis

Page Facebook Darraj
Revue du web #37: À vélo, il filme les incivilités routières des Bidaouis
juillet 22
13:04 2015
Partager

— Toc toc toc ! — Qui est là ? — C’est la 37e — La 37e quoi ? — La 37e revue du web, qui te parle de Cravata, te promène dans les rues de Casa, te fait jouer au Scrabble dans un championnat et organise la résistance du couscous sur Insta.

Tube international, sauce marocaine

Une fois n’est pas coutume, mais on démarre avec la parodie de la semaine. Celle du groupe Cravata qui reprend Gallardo, le morceau du chanteur nigérian Runtown. Emmené par Salim Bennami, Cravata reprend des titres internationaux pour les « marocaniser ». En 24 heures, leur reprise Sef Seyef a déjà été vue plus de 500 000 fois. Gare à vous, si vous lancez la vidéo vous risquez d’entonner le refrain en boucle… au moins jusqu’à la prochaine revue du web.

Le tweet de la semaine

Vous n’avez pas la priorité… sauf si vous êtes Bidaouis

Le comportement sur la route des Casablancais mériterait à bien des égards d’être intégré au patrimoine immatériel marocain. Pour ne pas se laisser ronger par le stress qu’engendrent ses incessantes incivilités routières, un cycliste a décidé d’en rire. Et de nous en faire profiter ! Bardé de caméras, sur son vélo, Darraj déambule dans les rues de Casablanca pour capturer ces comportements qui font de la conduite dans Casablanca un sport extrême. Tellement omniprésents, c’est à peine si on les remarque encore. Darraj les compile et les pointes du doigt, à l’aide de « memes » et d’une musique de video gag. Voici le 5e épisode d’une série sans fin.

Le champion de la semaine

On en tient un ! Un sacré winner. À 48 ans, le Néozélandais Nigel Richards est devenu le champion du monde de Scrabble en langue française à Louvain, en Belgique. S’il a su aligner les lettres le plus efficacement sur le plateau du célèbre jeu, Nigel est en fait incapable de s’exprimer dans la langue de Molière. Le Time révèle que notre énergumène a simplement passé neuf semaines à apprendre le dictionnaire français par cœur. Mot compte triple, pas de doute.

Crédit : Gareth Cattermole/Getty Images Crédit : Princesse constance/Getty Images

#FoodPorn

Le jeûne de ramadan derrière nous, parlons food porn. Le food porn, c’est ce phénomène global qui consiste à prendre son assiette en photo et la partager sur les réseaux sociaux. Le site PhotoWorld.com a établi un classement des villes du monde en fonction des spécialités culinaires photographiées sur Instagram. On apprend ainsi que c’est à Londres que l’on photographie le plus de burgers et à Bangkok que l’on raffole le plus des macarons. Non contents d’avoir pris connaissance de ces faits de la plus haute importance, on constate avec un pincement au cœur qu’aucune spécialité marocaine n’est présente dans le classement. Qu’ouïs-je ? Qu’entends-je ? Qu’acoustiquais-je ? Les pierogis (WTF ?) polonais sont dans le classement et mon couscous n’y apparaît pas ?

Marocains du monde, unissons-nous. Vendredi 24 juillet, prenons notre couscous en photo et publions-le avec ce hashtag : #shoufMyCouscous.

endCrédit : Weebly

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss