Maroc

Un journal algérien parle d'une crise alimentaire dans l'Oriental

Crédit : DR
Un journal algérien parle d'une crise alimentaire dans l'Oriental
juillet 09
17:20 2015
Partager

Selon un journal algérien, les populations de l’Oriental sont « affamées » pendant ce ramadan à cause de la surveillance accrue de la frontière par le Maroc.

La presse algérienne s’attaque au Maroc. Dans son article, le quotidien arabophone Al Mihwar explique que « des milliers de Marocains vivent une crise alimentaire dans la région de l’Oriental » et que « plusieurs aliments qu’achetaient les Marocains pendant ramadan à prix réduit ne sont pas disponibles ».

Pour le quotidien algérien, « cette crise est dû au renforcement accru par le Maroc des frontières ». Al Mihwar ajoute que « plusieurs produits provenant de l’Algérie tels que le fromage, les jus et les boissons gazeuses ne sont plus dans les marchés d’Oujda ». Et poursuit que « ce renforcement a poussé ceux qui ramenaient ces marchandises depuis l’Algérie à sélectionner les produits, ce qui a fait augmenter les prix ».

« Il n’y a aucune crise alimentaire dans l’Oriental et tout ce qui est révélé par la presse algérienne n’est qu’un produit de leur imagination », nous explique Bouazza Kherrati, président de la fédération marocaine des droits du consommateur. Et d’affirmer que « ces produits dont parle ce quotidien sont bel et bien disponibles sur les différents marchés d’Oujda et que, concernant le fromage, l’Algérie ne dispose pas à l’origine de vaches suffisantes qui peuvent produire celui-ci ».

Sur la surveillance des Marocains des frontières, le président de la FMDC précise qu’elle est réelle mais « pour préserver la santé de la population de l’Oriental des différents produits provenant de l’Algérie et qui peuvent être périmés » et pour « lutter contre le trafic qui frappe de plein fouet l’économie nationale ».

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss