Maroc

Nabil Benabdellah : «Ce gouvernement ne va pas à l’encontre des libertés individuelles»

Nabil Benabdellah. Crédit: PPS
Nabil Benabdellah : «Ce gouvernement ne va pas à l’encontre des libertés individuelles»
juillet 07
14:21 2015
Partager

Pour le secrétaire général du PPS, les débats actuels sur les libertés individuelles servent à détourner des véritables préoccupations du gouvernement.

Lors d’une conférence organisée le 6 juin par le parti du progrès et du socialisme (PPS), le ministre de l’Habitat Nabil Benabdellah est revenu sur les récents événements qui ont eu lieu et ont créé un débat de société sur les libertés individuelles comme le concert de Jennifer Lopez à Mawazine, le film Much loved de Nabil Ayouch, ou encore  l’affaire d’Inzegane.

Pour le ministre,  « ces affaires ont été utilisées par certains pour faire croire que le gouvernement ignore la cause des libertés individuelles » et mettre des « bâtons dans les roues du gouvernement ». Et d’ajouter que « des signataires de pétition nous demandent d’être le gouvernement de tous les Marocains insinuant que nous en excluons certains ».

Lire aussi : Appel pour la défense des libertés au Maroc

Le secrétaire général du PPS estime que la présence de ce débat sur la scène publique « n’est pas innocent, surtout à l’approche des élections ». Le ministre a conclu son propos en déclarant que le « gouvernement n’a pas pour mission de restreindre les libertés individuelles ».

Tags
Partager

Lire aussi

  • soraya

    Inconcevable les pseudos représentants des Sujets de Sidna, Amir Al
    Mouminines que Dieu l'assiste parlent avec désinvolture des "libertés Individuelles".

    Aujourd'hui, je suis adulte + informée et je suis choquée de leurs
    comportements or je sais que je suis née et
    je suis "SUJET" du Commandeur des Croyants. Comme telle, dit la littérature du droit,
    aussi pour aspirer, ou prétendre à avoir
    des "Droits & des Libertés" il faut avoir le statut de "Citoyen".
    Toutefois, la Citoyenneté
    est contemplée dans la dernière constitution, mais malheureusement cette
    dernière n'est jamais entrée en fonction.

NEWSLETTER TELQUEL BRIEF

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss