Economie

ONCF: la commercialisation de la LGV prévue pour 2018

Crédit : DR
ONCF: la commercialisation de la  LGV prévue pour 2018
juillet 03
10:41 2015
Partager

La commercialisation de la LGV devrait, selon l'ONCF, se faire selon une tarification intelligente à la portée des clients du réseau ferroviaire.

Le directeur général de l’Office national des chemins de fer (ONCF) Mohamed Rabie Khlie a évoqué, lors d’une conférence de presse tenue le 1er juillet à Rabat, le projet de Ligne à grande vitesse (LGV) qui est en cours de réalisation. Le responsable de l’ONCF  a fait savoir que « le projet LGV est pharaonique en terme du volume des travaux et de grandeur des ouvrages, notamment avec le viaduc El Hachef qui dépasse 3,5 km, soit le plus grand viaduc d'une ligne grande vitesse dans le monde », a fait savoir  Khlie. Il a, en outre, souligné que 80 à 90 % des travaux de ce chantier ferroviaire sont assurés par des entreprises marocaines, ce qui enrichit, par conséquent, l'expérience et l'expertise marocaine.

Lire aussi : La première rame du TGV livrée la semaine prochaine.

Khlie a aussi précisé que la LGV, qui sera conçue sur un tracé de 200 km pour une vitesse de 320 km/h, aura diverses retombées socioéconomiques et participera de manière notable à la réduction du temps des parcours traversés, tout en augmentant la capacité en termes de nombres de passagers. Il a également annoncé que la commercialisation de la ligne est prévue fin 2017, voire au premier semestre 2018, avec une « tarification intelligente » qui sera à la portée des clients du réseau ferroviaire.

Lire aussi : Pas de TGV avant 2017: des retards qui vont coûter cher

3,6 milliards de dirhams de chiffre d’affaires

La conférence de presse du 1er juillet était également l’occasion pour l’ONCF de présenter son bilan financier pour l’année 2014.  Ainsi, l'Office a consacré en 2014  plus de 6 milliards de dirhams à la poursuite de la réalisation des grands projets inscrits dans le programme d'investissement couvrant la période 2010-2015. Le responsable de l'ONCF a également indiqué que son établissement envisage de nouvelles formes de financement visant à préserver sa marge d'endettement, tout en accompagnant les différents projets de développement enclenchés.

Lire aussi : ONCF: 7,5 milliards pour le TGV et de nouvelles lignes en 2015

Autre indicateur positif pour l’ONCF, la hausse du nombre de voyageurs transportés. Celui-ci a enregistré une hausse de 4%  pour atteindre 39,5 millions de voyageurs générant un chiffre d’affaires  de 1,45 milliard de dirhams. On notera également les recettes issues du transport Fret et logistiques qui ont atteint les 2,13 milliards de dirhams. 34,6 millions de tonnes de marchandises ont été acheminées à travers les chemins de fers marocains en 2014. Le chiffre d’affaires de l’ONCF est donc de 3,58 milliards de dirhams pour l’exercice de 2014 soit 1% de plus que l’objectif fixé.

Tags
Partager

Lire aussi

NEWSLETTER TELQUEL BRIEF

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss