cinéma

Ce qu'il faut retenir des annonces du Centre cinématographique marocain

Crédit : AFP
Ce qu'il faut retenir des annonces du Centre cinématographique marocain
juin 22
09:28 2015
Partager

Jeudi 18 juin s'est tenu le conseil d'administration du Centre cinématographique marocain. Numérisation, archivage, quelles sont les nouveautés pour le cinéma marocain ?

Deux projets prédominants. Le Centre cinématographique marocain a décidé de réformer en profondeur le septième art marocain. En plus de numériser 500 long-métrages, le CCM a affirmé sa volonté de créer le premier laboratoire cinématographique marocain. Un appel d'offre va être lancé pour la numérisation de la cinémathèque nationale. L'objectif est simple : permettre la sauvegarde et l'archivage des films. Le laboratoire aura pour mission de traiter et de monter les films. Ayant pour ambition de devenir le plus grand laboratoire cinématographique du Maghreb, il devrait bénéficier d'un investissement avoisinant les 30 millions de Dirhams. Ouverture prévue en 2016.

Les investisseurs étrangers comme chez eux

"La production cinématographique étrangère est une de nos priorités". Telles sont les paroles de Mustapha El Khalfi lors du conseil d'administration du CCM. Et cela se ressent "sur le terrain". Depuis quelques années déjà, les producteurs internationaux de cinéma ont trouvé leur nouvel eldorado: le Maroc, en témoignent le demi-million de dirhams investi l'an dernier dans le tournage de superproductions. Lors de sa réunion, le Centre cinématographique a ratifié plusieurs conventions pour encourager la production de films internationaux sur le territoire chérifien, notamment avec la Grande-Bretagne. Des films comme James Bond pourraient donc être tournés au royaume .

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss