Sciences & technologies

Usage des TIC: les Marocains veulent de la mobilité

Usage des TIC: les Marocains veulent de la mobilité
juin 11
07:27 2015
Partager

La nouvelle enquête de l’ANRT sur l’usage des TIC au Maroc pour l’année 2014  met en évidence la progression de la mobilité.

Mobilité. C’est le mot qui résume l’enquête de l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) concernant l’utilisation des technologies de l’information et de la communication (TIC) au Maroc en 2014. Autre constat cette envie de mobilité a un impact négatif sur la téléphonie fixe et la connexion internet via ADSL. Cette enquête a été réalisée sur un échantillon de 1 820 individus et ménages en 2014 dont 1 220 en milieu urbain et 600 en milieu rural dans les 16 régions administratives du Maroc.

Internet mobile écrase l’ADSL

L’attrait de la mobilité est constatable dans le domaine de la connexion à Internet. Alors que le Maroc a dépassé la barre symbolique de 50% de population connectée (50,4%) on  constate que la plupart des foyers du royaume préfèrent la connexion mobile 3G aux connexions ADSL.

En effet, la connexion 3G a un taux de pénétration de 45,6% tandis que celui des connexions ADSL est de 14,5%. On notera que 63% des  ménages non-connectés sondés par l’ANRT ont fait part de leur intention d’avoir une connexion internet 3G.

L’ordinateur portable, choix numéro un des ménages

Les envies de mobilité de la population marocaine sont également visibles lorsque l’on se concentre sur le «parc d’ordinateur » du Maroc. L’étude de l’ANRT montre que les ordinateurs portables représentent désormais 54,7% du parc d’ordinateur tandis que les tablettes représentent 14,8% de ce parc. Les ordinateurs de bureau représentent 30,4% du parc d’ordinateur.

Cette tendance est confirmée aussi chez les ménages non-équipés en ordinateur. Ainsi, 16,6% des ménages  interrogés par l’ANRT «ont exprimé leur intention d’acquérir un ordinateur portable au cours des 12 prochains mois» selon l’Agence. D’après l’ANRT, « 12,7% des ménages opteront pour une tablette et seulement 8,2% pour un ordinateur de bureau».

Le téléphone fixe abandonné

La progression de la mobilité est aussi illustrée dans la téléphonie. Car le téléphone fixe accuse une diminution de deux points par rapport à 2013 et de 7 points par rapport à 2012 pour représenter désormais 24% du parc téléphonique. A contrario, le taux d’équipement en téléphone mobile enregistre une hausse de 2 points et s’établit désormais à 94,4%.  On notera que 41% des individus non équipés de téléphone portable déclarent avoir l’intention de le faire dans la prochaine année.

Même dans l’accès aux réseaux sociaux. Le téléphone mobile est le dispositif le plus utilisé pour l’accès quotidien aux réseaux sociaux. 45,2% des usagers quotidiens de réseaux sociaux, les consultent depuis leurs smartphones.

Tags
Partager

Lire aussi

NEWSLETTER TELQUEL BRIEF

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss