essentiel

Aziz Rebbah: 12 milliards de dirhams pour l’amélioration du service de l’ONCF

Aziz Rebbah. Crédit; Rachid Tniouni
Aziz Rebbah: 12 milliards de dirhams pour l’amélioration du service de l’ONCF
mai 19
13:42 2015
Partager

Lors de son passage au forum de la MAP, le ministre des Transports a évoqué les dysfonctionnements de l’ONCF, la gestion de la ville de Kenitra et… le Festival Mawazine.

12 milliards de dirhams. C’est le montant qui sera alloué a l’amélioration des services de l’ONCF suite aux différents dysfonctionnements qui ont touché le réseau ferroviaire durant le mois de mai.  C’est ce qu’a affirmé le ministre des Transports, Aziz Rebbah qui était l’invité du forum de la MAP le mardi 19 mai.  Lors de son intervention, le ministre a révélé que son département planchait sur un « Plan 2030 » visant à élargir le réseau ferroviaire, augmenter le nombre de destinations desservies par l’ONCF et de trains.   Il n’a toutefois pas mentionné une quelconque somme allouée a ce projet ni de date de présentation pour celui-ci.

10 milliards de dirhams pour Kenitra

Suite à son intervention, en tant que ministre des Transports, Aziz Rebbah a ensuite endossé son costume de président de la commune urbaine de Kenitra, pour défendre son bilan. Le responsable communal a commencé par dresser un portrait noir de Kenitra qui était, avant son arrivée au pouvoir, une « ville a l’abandon ». A titre d’exemple, le responsable des Transports a mentionné l’état de certains poteaux électriques de la ville qui « dataient de plus de 30 ans ».  Certaines constructions ainsi que le système de traitement des eaux n’était pas dignes des standards en vigueur, selon Rebbah.

Durant la période 2010-2015, Kenitra a bénéficié d’un investissement de 800 millions de dirhams qui lui ont permis de devenir « un pôle attractif » selon le ministre. Parmi les grandes mesures prises par la commune de Kenitra,  Aziz Rebbah a mentionné la rénovation du réseau routier qui a couté 226 millions de dirhams ainsi que la réalisation de projets culturels et  sportifs dont le cout est estimé a 80 millions de dirhams chacun.  Le président de la commune du Gharb a également révélé que 10 milliards de dirhams seront investis dans la ville de Kenitra entre 2015 et 2030.

Les artistes dénudés de Mawazine

Après avoir présenté ses réalisations, le ministre des Transports, s’est prononcé en faveur d’un nouveau mode de gouvernance pour les communes. Ainsi, Aziz Rebbah a demandé à ce que les élus locaux ne soient plus chargées de la perception des impôts car celle-ci peut causer des « problèmes » entre les citoyens et les élus notamment durant la période électorale. Il s’est également prononcé  en faveur d'un nouveau mode de gestion professionnelle des abattoirs, des infrastructures sportives et des gares routières dans les villes.

Afin de discuter de la prochaine édition du Festival Mawazine, qui se tiendra du 29 mai au 6 juin prochain, le ministre des Transports a fini par endosser le costume de…Aziz Rebbah. A ce titre, il a déclaré  n’avoir rien contre le festival en tant que tel indiquant qu’il « voulait plus de festivals » dans le royaume. Il s’est toutefois plaint du timing de l’évènement qui « entrave » les étudiants en période d’examen. Aziz Rebbah a également indiqué qu’il n’espérait plus  voir « d’artistes dénudés » lors de l’événement,  faisant sans doute référence à la tenue de la chanteuse britannique Jessie J lors de l’édition 2013 du festival.

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss