Maroc

L’avocate Naïma Elguellaf accusée d’avoir saboté le travail des forces de l’ordre

L’avocate Naïma Elguellaf  accusée d’avoir saboté le travail des forces de l’ordre
mai 15
09:35 2015
Partager

Suite au passage à tabac de l’avocate Naïma Elguellaf par les forces de l’ordre, la wilaya livre sa version des faits.

Les forces d’ordres ont été "empêchées" par Naïma Elguellaf  «d'accomplir leur devoir mercredi suite à l'occupation de la voie publique par un groupe de chômeurs». Voilà l’accusation porté par la Wilaya à l’encontre de l’avocate qui a été frappée pendant  l’intervention.

L'avocate Naima Elguellaf aurait donc tenté d'empêcher les forces publiques d'accomplir leur devoir mercredi 13 mai, suite à l'occupation de la voie publique par un groupe de chômeurs. Voilà l’accusation porté par la Wilaya à l’encontre de l’avocate. L'autorité affirme dans un communiqué publié dans la soirée du 14 mai que  les forces de sécurité ont été «surprises» par une intervention «inhabituelle» de l'avocate Naima Elguellaf dans une «tentative d'empêcher les forces publiques d'accomplir leur devoir»

La wilaya affirme que les autorités ont essayé à plusieurs reprises de «convaincre» l’avocate «de ne pas entraver la mission des forces publiques». Au lieu de quoi, Elguellaf «s'est livrée à la menace et à la provocation contre ces forces, ce qui a poussé un agent de sécurité à intervenir pour l'amener à mettre fin à ses provocations» précise la même source,  qui ajoute même que l’avocate aurait «proféré, à son égard et à l'égard des autres membres des forces de sécurité, des insultes et des propos vulgaires et bloqué, avec certains de ses collègues, l'agent de sécurité, ce qui a provoqué la chute de ce dernier».

L'enquête à ce sujet est en cours sous la supervision du parquet général compétent, a conclu le communiqué.

Tags
Partager

Lire aussi

NEWSLETTER TELQUEL BRIEF

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss