Maroc

Les manifestants contre la guerre au Yémen réprimés «sauvagement» selon l'AMDH

Crédit : capture d'écran de la vidéo Hespress
Les manifestants contre la guerre au Yémen réprimés «sauvagement» selon l'AMDH
avril 20
16:39 2015
Partager

L’AMDH accuse les forces publiques d' « agression sauvage » sur les manifestants pacifistes réunis le 19 avril en solidarité avec le peuple yéménite.

L’Association marocaine des droits humains (AMDH) a condamné sévèrement l’interdiction du sit-in organisé le 19 avril par le Réseau démocratique marocain de solidarité avec les peuples. Ce sit-in, qui était programmé pour que des associations montrent leur soutien au peuple yéménite et « [condamnent] l’intervention marocaine au Yémen », a été dispersé fermement par les forces de police.

Dressant la liste des victimes, qui se chiffrent à une vingtaine, l’AMDH affirme dans son communiqué que « les forces de l’ordre ont ciblé des activistes, des journalistes, militants et militantes et même des citoyens qui se trouvaient dans les parages ». L'association précise également que les actions des forces de l'ordre se sont soldées « par des blessures de degrés divers, des évanouissements, des arrestations et l’arrestation de militants de l’association ».

Toujours selon le communiqué, « cette agression sauvage sur des manifestants pacifiques s’est soldée par des blessures de degrés divers, des évanouissements et des arrestations de militants ». A ce titre, l’AMDH accuse les autorités d’avoir interdit à des citoyens de manifester pacifiquement et demande l’ouverture d’une enquête pour délimiter les responsabilités.

A noter que le Maroc soutient, depuis le 26 mars, l'intervention militaire de l'Arabie saoudite au Yémen visant à défendre la « légitimité au Yémen » dans ses « dimensions politique, de renseignement, logistique et militaire ». Six F-16 marocains sont impliqués dans ces missions.

Lire aussi : Comment le Maroc procède aux évacuations de ses ressortissants au Yémen

Tags
Partager

Lire aussi

  • saadoune

    AMDH a ce jour et a ce que je sache n est nullement habilité a définir la politique étrangère de notre pays
    cette politique obéit a la nécessité de défense et de sauvegarde des intérêts supérieurs du royaume a l exemple de tous les pays de ce monde
    AMDH se doit de respecter les lois en vigueur dans le pays et diffuser les événements tel qu ils eurent réellement sans démagogie
    je vous invite a lire l excellent article sur el ahdat al maghribia se rapportant a cet événement et qui contredit le communiqué de cette organisation
    AMDH pour être crédible doit s imposer une éthique morale et s éloigner d orienter l information pour intoxiquer l opinion publique

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss